Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Copropriété > Des façades sans tags : protéger sa maison des graffitis

Des façades sans tags : protéger sa maison des graffitis

Des façades sans tags : protéger sa maison des graffitis
Septembre 2009
Le Particulier pratique n° 349, article complet.
Auteur : COUNE (Isabelle)

Quelle désolation que de retrouver, un matin, la façade de sa maison défigurée par d’horribles tags ! Hélas, il n’existe pas de solution miracle pour empêcher un tel acte de malveillance sur les biens d’autrui, même si l’éclairage des abords de l’habitation ou la plantation d’une vigne vierge le long des murs découragent les auteurs.

Il faut agir vite, car le tag appelle le tag

La psychologie du tagueur l’incite à récidiver si son “œuvre” n’est pas rapidement effacée. Ainsi, Parexlanko, spécialiste en revêtements de façade, a travaillé en partenariat avec la RATP pour élaborer ses gammes de produits antigraffitis. Les agents chargés de l’entretien dans les stations de métro ont constaté que les tagueurs testaient la réactivité du service en effectuant des petits traits sur les carreaux en porcelaine qui recouvrent les murs. Si ces codes ne sont pas enlevés en une semaine, il s’ensuit une explosion de marquages réalisés à la bombe de peinture. Par ailleurs, plus vous laissez le tag en place longtemps, plus il risque d’être difficile à retirer. En effet, les graffeurs ont amélioré la tenue de leurs colorants. Ils ne manquent pas d’imagination pour modifier leurs formules, en y ­ajoutant des acides ou des tanins qui servent à colorer les cuirs. Le mélange migre dans le support et s’y fixe durablement. Un simple lavage au jet d’eau avec brossage est inefficace. Généralement, le premier réflexe des particuliers, lorsqu’ils découvrent leur façade ainsi dégradée, consiste à employer un nettoyeur haute pression, avec rotobuse. Or, cette solution élimine la partie colorée du tag mais matérialise de façon durable son spectre par l’action mécanique du jet d’eau.

Tous les matériaux ne réagissent pas de la même manière au graffiti

Sur les surfaces lisses, telles que le métal, le verre, le plastique, il est plus facile à enlever que sur un revêtement poreux. En façade, plus le produit de recouvrement est riche en résines (peinture lisse, brillante), moins le tag accroche. C’est le principe des vernis antigraffitis à base de polyuréthane. L’idéal est donc d’appliquer au préalable une couche de protection pour que le tag ne s’incruste pas dans l’enduit. Sur le marché, vous trouverez des experts de la sauvegarde des bâtiments (Guard Industrie) qui proposent des solutions complètes, tandis que des spécialistes de mortiers industriels n’ont que des compléments de gamme, dont les usages sont, le plus souvent, limités aux matériaux poreux. Préventives ou curatives, voici les différentes techniques antigraffitis.


Mots-clés :

FACADE , GRAFFITI , TAG




Outils pratiques :

Bannière Choix patrimoniaux

Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier