Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Impôts > Droits de transmission > Succession modeste : la déclaration peut se révéler nécessaire

Succession modeste : la déclaration peut se révéler nécessaire

Septembre 2004
Le Particulier n° 980, article complet.
Depuis le 1er janvier dernier, les enfants, petits-enfants et conjoint survivant sont exonérés de droits de succession et dispensés de déposer une déclaration de succession si l'actif brut de cette dernière est inférieur à 10 000 € (pour les autres héritiers, ce plafond est de 3 000 €). Le fisc a averti qu'une déclaration pouvait néanmoins être exigée pour obtenir le certificat de non-exigibilité des droits de succession, document que réclament les assureurs pour débloquer le capital d'une assurance vie ou décès (BOI 7 G-1-04, instruction du 19.5.04).

Mots-clés :

DECLARATION FISCALE , DROIT DE SUCCESSION , SUCCESSION




Outils pratiques :

Réduisez vos impôts
Un professionnel vous accompagne dans vos démarches pour défiscaliser, valoriser votre patrimoine et faire les meilleurs choix de placements

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Choix patrimoniaux

Bannière e-Particulier