Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Santé > La toxicité des éthers de glycol mise en accusation

La toxicité des éthers de glycol mise en accusation

Janvier 2004
Le Particulier n° 972, article complet.
Pour la première fois, l'effet nocif des éthers de glycol, présents dans certains produits de nettoyage, les peintures, les vernis et les encres, a été reconnu par la justice. Le plaignant, déclaré en invalidité en 1993, avait travaillé pendant 5 ans au contact de ces produits dans des usines IBM. Selon l'expertise médicale, la victime "présente une atteinte de la fonction de reproduction imputable de façon directe et certaine à la toxicité des éthers de glycol". On estime à 1 million le nombre de personnes ayant pu être exposées professionnellement à ces produits. Une association des victimes des éthers de glycol (Aveg) s'est constituée et trois procédures civiles sont en cours. En 1998, 4 éthers de glycol ont été interdits dans les produits de consommation et en 2002, le Conseil supérieur d'hygiène publique a recommandé l'interdiction de 7 autres (voir le no 962 du Particulier). Dans le cadre professionnel, en revanche, le remplacement de ces produits par des éthers moins nocifs se fera progressivement.

Mots-clés :

PRODUIT DANGEREUX




Outils pratiques :

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier