Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Argent > Bourse > Bourse : les trackers partent à l'assaut du marché français

Bourse : les trackers partent à l'assaut du marché français

Bourse : les trackers partent à l'assaut du marché français
Avril 2001
Le Particulier n° 942, article complet.
Investir en temps réel et à moindres frais sur un indice ou un panier de valeurs représentatif d'une zone géographique (France, Europe...) est désormais possible en France, grâce aux trackers. Ce nouveau placement vient compléter la gamme des produits indiciels (Sicav, certificats d'investissement... voir le n° 932 du Particulier).

Simplicité et performance.

Nés aux Etats-Unis en 1993, les trackers ont pour vocation de répliquer la performance d'un indice. Les quatre trackers lancés à la Bourse de Paris début janvier par Merrill Lynch et Lyxor, une filiale de la Société générale, suivent l'indice CAC-40, l'indice Stoxx 50 et Euro Stoxx 50. Les Sicav indicielles offraient déjà depuis des années la possibilité d'investir sur des indices, mais les trackers offrent en plus l'avantage pour les investisseurs d'être cotés en Bourse. Les transactions en sont simplifiées, comme l'explique Philip Cabessa, chez Lyxor Asset Management : "Un tracker, contrairement à une part de Sicav dont la valeur liquidative n'est communiquée que le lendemain de la souscription ou à la fin de la semaine, peut être acheté à un cours connu et négociable en continu". Par rapport aux Sicav, lourdement pénalisées par des droits d'entrée pouvant atteindre 4 % et des frais de gestion qui se situent en moyenne autour de 1,50 % par an, les coûts sont réduits. Acheter ou vendre un tracker a toutefois un coût : prévoyez, comme pour toute transaction boursière, des frais de courtage et des droits de garde. Leur montant étant très variable d'un établissement à l'autre, faites jouer la concurrence, auprès des courtiers en ligne notamment, pour obtenir les meilleurs tarifs.

Accessibles même aux débutants.

Lorsqu'ils sont éligibles au PEA et à l'assurance vie, comme c'est le cas actuellement de Master Share CAC-40 et de Master Share Euro Stoxx 50, les trackers peuvent judicieusement compléter un fonds de portefeuille actions. Ils représentent également un excellent support pour ceux qui désirent faire leurs premières armes en Bourse. Ils permettent, à partir d'un titre unique, de se constituer un portefeuille diversifié tout en restant des produits très accessibles (leurs cours oscillent entre 300 F et 400 F). De là à dire que les trackers pourraient sonner le glas des Sicav indicielles, il n'y a qu'un pas... que nous nous garderons bien de franchir, car ces 2 produits sont très différents : la gestion des trackers est passive (ils répliquent mécaniquement un indice ou un panier boursier) tandis que les performances des Sicav indicielles dépendent en partie des initiatives boursières, heureuses ou malheureuses, de leur gestionnaire.

Les quatre trackers disponibles à Paris pour les particuliers français sont : LDRS Dow Jones Euro Stoxx 50 ; LDRS Dow Jones Stoxx 50 ; Master Share CAC-40 ; Master Share Euro Stoxx 50.

Mots-clés :

BOURSE , PLACEMENT , PLACEMENT BOURSIER , TRACKER




Outils pratiques :
 

Bannière Choix patrimoniaux

bannier la lettre des placements

Forum bannière

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Simulateur Assurance vie 300*250

Bannière e-Particulier