Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Assurances > Les futures rentes viagères plus coûteuses à partir de 2007

Les futures rentes viagères plus coûteuses à partir de 2007

Les futures rentes viagères plus coûteuses à partir de 2007
Décembre 2006
Le Particulier n° 1007, article complet.
Les assureurs utiliseront à partir du 1er janvier prochain de nouvelles tables de mortalité pour déterminer le montant des rentes viagères versées aux assurés. Jusqu'ici, les calculs d'espérance de vie servant à définir le montant des rentes en fonction de l'âge des bénéficiaires reposaient sur des statistiques démographiques datant de 1993. À partir de 2007, c'est la mortalité observée entre 1995 et 2005 dans le portefeuille des compagnies d'assurances, mutuelles et institutions de prévoyance (et non dans la population globale), qui sera prise en compte. De plus, alors qu'une seule table était utilisée, les professionnels ont désormais la possibilité d'en utiliser deux, distinctes : l'une pour les hommes et l'autre pour les femmes.

Augmentation du prix d'achat des rentes.

Les nouvelles tables font apparaître une espérance de vie supérieure de 9 % en moyenne par rapport à l'ancienne. Ceci se traduira donc par une augmentation du prix d'achat de la rente viagère : il faudra verser un capital supérieur à celui versé aujourd'hui pour recevoir le même revenu. Pour l'instant, les assureurs ne prévoient pas de différencier les rentes entre hommes et femmes. S'ils l'avaient fait, cela se serait traduit par un fort renchérissement du prix d'achat pour les femmes (de l'ordre de 10 à 20 %) et, au contraire, par une légère diminution du prix d'achat pour les hommes.

Des revalorisations très limitées.

Les personnes percevant déjà une rente ne sont pas directement concernées par ces changements. Cependant, dans la mesure où les assureurs vont devoir provisionner les sommes découlant de l'utilisation de ces nouvelles tables, il est très probable que les revalorisations accordées ces prochaines années aux rentiers soient très faibles. Le même risque vaut pour les personnes qui, dans le cadre d'un contrat de retraite, se sont vu garantir un taux définitif de transformation de leur épargne en rente viagère : les revalorisations des prochaines années seront vraisemblablement diminuées pour tenir compte des nouvelles tables de mortalité.

Mots-clés :

RENTE VIAGERE




Outils pratiques :
Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier