Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Argent > Assurance vie > Assurance vie : le premier fonds "eurodiversifié"

Assurance vie : le premier fonds "eurodiversifié"

Assurance vie : le premier fonds "eurodiversifié"
Janvier 2008
Le Particulier n° 1020, article complet.

L'assureur Nortia, dont les produits sont distribués par des conseillers en gestion de patrimoine indépendants, vient de mettre au point avec la banque Dexia le premier contrat d'assurance vie comportant un fonds "eurodiversifié", Alégria. Sur ce type de fonds, autorisé depuis 2006, les versements de l'épargnant sont ventilés sur deux compartiments : un premier, appelé la provision mathématique, est placé en obligations et produits à faible risque. La proportion de versements affectée à ce fonds dépend de l'horizon d'épargne et de la garantie choisis par l'assuré. Cette proportion sera, par exemple, de 78,12 % des versements si l'horizon est de 10 ans et si l'assureur garantit à l'épargnant de récupérer, à cet horizon, au moins 100 % de l'épargne investie hors frais de versements (cette garantie peut être plus réduite).

Plus rentable qu'un fonds en euros classique...

Le reste des versements (21,88 % dans notre exemple) est affecté à un second compartiment, appelé réserve de diversification, et est crédité sur le compte de l'assuré sous forme de parts. Ce compartiment est investi de façon plus dynamique, en actions ou en immobilier, notamment, et la valeur des parts peut varier à la hausse comme à la baisse. À long terme, ce type d'investissement étant historique­ment plus rentable que les placements obligataires, la performance globale d'un fonds diversifié devrait être supérieure à celle d'un fonds en euros classique. D'ailleurs, un plan d'épargne retraite populaire (Perp) géré par Dexia sur le même modèle a enregistré en 2006 une performance proche de 16 %.

... mais au prix de garanties moindres.

La garantie est cependant moindre qu'avec un fonds en euros classique, pour lequel la valorisation de l'épargne, d'une année sur l'autre, est définitivement acquise à l'assuré. Le contrat Alégria a une autre particularité : l'épargne y est bloquée pendant 10 ans, comme l'autorise la réglementation de ces nouveaux contrats. Dès lors, pendant cette durée, elle ne serait pas taxable au titre de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF), selon Nortia. Nortia destine d'ailleurs Alégria à une clientèle fortunée, le versement minimal étant fixé à 300 000 €. Mais d'autres fonds en euros diversifiés, plus accessibles, devraient apparaître en 2008, et offrir aux assurés une alternative aux fonds en euros traditionnels, dont les rendements se sont sensiblement érodés ces dernières années.


Mots-clés :

ASSURANCE VIE , BANQUE , PLACEMENT




Outils pratiques :
 

Bannière Choix patrimoniaux

bannier la lettre des placements

Forum bannière

Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Simulateur Assurance vie 300*250

Bannière e-Particulier