Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Travaux > Oser une avancée, les lucarnes reviennent dans le neuf

Oser une avancée, les lucarnes reviennent dans le neuf

Décembre 2006
Le Particulier pratique n° 319, article complet.
Auteur : LOISON (Guy)

Confier les travaux à un artisan ; Une façade personnalisée ; Des combles agréables hiver comme été.

Même s'il existe des kits, l'installation d'une lucarne sur un toit qui n'en possède pas n'est pas vraiment à la portée d'un bricoleur. Si vous choisissez cette solution, la première difficulté sera donc de trouver un ­artisan pour la réaliser. Il faudra ensuite prévoir un budget bien plus élevé que pour une simple fenêtre de toit, qui tienne comp­te des éléments préfabriqués de la lucarne, de sa fenêtre, de la modification de la charpente et de la main-d'œuvre nécessaire. Le devis s'établit alors dans une fourchette de prix très large, de 2 000 à 10 000 € selon la complexité du chantier.

Aussi, lorsqu'il s'agit d'apporter de la lumière dans un grenier existant, la lucarne est rarement une bonne solution, sauf en ­rénovation quand il y a déjà une ouverture, un accès au grenier à foin d'origine par exemple. En revanche, la mise en œuvre est évidemment simplifiée dans une construction neuve quand tout est prévu dans les plans. Une option à étudier avec soin, en tenant compte des nouvelles exigences réglementaires, notamment la réglementation ther­mique (RT 2005). En effet, celle-ci privilégie les solutions qui assurent au logement les meil­leures performances de confort, en hiver comme en été. D'où les atouts de la lucarne : sa disposition verticale, à l'inverse de celle d'une fenêtre de toit, limite ­l'ensoleillement en été et le ­favorise en hiver. Pour obtenir des résultats optimaux, cela doit ­s'accom­pagner d'une isolation parfaite du toit de la lucarne et de ses côtés (les jouées), identique à ce qui est exigé pour le reste de la construction. La ventilation des combles est simplifiée grâce aux entrées d'air classiques prévues sur les fenêtres isolantes standard.

Par ailleurs, la réalisation d'une lucarne offre, techniquement, un meilleur aménagement des combles qu'une fenêtre de toit, en particulier lorsque la hauteur sous les rampants est faible. Elle permet de récupérer l'espace ­devant la fenêtre, de bénéficier d'une vue des environs en plus de celle du ciel et, dans certains cas, de se tenir debout devant l'ouverture. Au point qu'il est parfois obligatoire d'ajouter un garde-corps. Enfin, en matière de décoration, de style et de personnalisation des façades, il n'y a aucune ­comparaison possible entre une fenêtre de toit et une lucarne, du fait même de leur conception. L'intérêt de la première est sa discrétion, alors que celui de la seconde est qu'elle s'affiche.

Guy Loison

Mots-clés :

COMBLES , FENETRE , MAISON INDIVIDUELLE , TRAVAUX




Outils pratiques :

Bannière Choix patrimoniaux

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier