Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Travaux > En rénovation, un chantier d'exception très exigeant dans la réalisation

En rénovation, un chantier d'exception très exigeant dans la réalisation

Janvier 2008
Le Particulier pratique n° 331, article complet.
Auteur : LOISON (Guy)

L'occasion de rajeunir sa maison ; Des modifications en cascade ; La traque aux ponts thermiques.

S'il est, bien sûr, tout à fait possible de reproduire à l'identique l'aspect d'origine des façades, l'ITE vous permet aussi de le faire évoluer, de la même façon que vous aménagez l'espace intérieur. Ainsi, elle peut être l'occasion de modifier des ouvertures, de jouer sur les styles, en soulignant les soubassements et les encadrements par exemple, ou en remplaçant les volets. Il faut donc considérer l'ITE comme un projet d'envergure, performant et décoratif.

Le recours à une entreprise spécialisée est indispensable. D'abord, sur le plan fiscal, la TVA à taux réduit s'applique pour ces travaux, qui ouvrent également droit au crédit d'impôt pour les dépenses d'isolation de la résidence principale. Ensuite, chaque chantier d'isolation thermique par l'extérieur est un cas particulier. Par exemple, il s'impose de déplacer la descente de gouttière plaquée contre le mur existant. Mais le regard, c'est-à-dire son raccordement vers l'égout, se trouve lui aussi contre la façade. Il faut le modifier, voire le déplacer. Et donc intervenir sur l'évacuation des eaux usées, etc. Ce genre de situation peut être multiplié à l'envi. Seul un professionnel expérimenté saura y apporter une réponse rapide et efficace.

D'autre part, le traitement des phénomènes liés à l'humidité est plus complexe que dans le cas d'une isolation par l'intérieur. Dans l'idéal, il faut que la maçonnerie existante reste perméable afin que la condensation puisse s'évacuer vers l'extérieur, en traversant l'isolant. Si cela n'est pas possible, il suffit de placer un pare-vapeur, du côté chaud de l'isolant ou sur la face intérieure du mur, ou d'établir une ventilation permanente, grâce au bardage par exemple.

Mais la principale difficulté réside dans le traitement des menuiseries. En effet, pour que l'ITE soit véritablement efficace, il ne doit pas subsister le moindre centimètre carré de façade non recouvert. En rénovation, il faut alors isoler les tableaux, c'est-à-dire l'encadrement des fenêtres du côté extérieur. D'autre part, chaque ouverture crée un trou dans l'isolation, qui gêne le ruissellement de la pluie ou l'évacuation de la condensation, et doit être traité en conséquence. Les mêmes difficultés se reproduisent au pied des façades, à leur sommet et dans les angles.

Par la suite, l'ITE impose quelques consignes particulières. Son entretien au nettoyeur à haute pression est déconseillé, toujours pour éviter les infiltrations. Par ailleurs, si vous devez fixer un élément rapporté par-dessus, comme un store banne, il vous faudra tenir compte de l'épaisseur de l'isolant afin d'ancrer la fixation dans le mur d'origine, et utiliser des chevilles spéciales pour ne pas créer de ponts thermiques. Enfin, l'isolation thermique par l'extérieur présente un inconvénient certain en cas d'occupation intermittente, dans une résidence secondaire par exemple. En effet, comme la capacité thermique est préservée, les murs intérieurs mettent plus de temps à se réchauffer en hiver. En revanche, l'été, la fraîcheur est préservée.

Mots-clés :

CONSTRUCTION , CONSTRUCTION IMMOBILIERE , FACADE , ISOLATION THERMIQUE , MAISON INDIVIDUELLE , TRAVAUX




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Bannière Choix patrimoniaux

Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier