Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Travaux > Des lices ou un simple grillage pour marquer la limite de votre terrain

Des lices ou un simple grillage pour marquer la limite de votre terrain

Mai 2008
Le Particulier pratique n° 335, article complet.
Auteur : FRANCISCO (Sylvie)

Des traverses faciles à poser ; Maille serrée et fil épais ; Robustes panneaux grillagés

Si vous voulez juste délimiter votre terrain, vous pouvez vous contenter de tendre deux rangs de fil de fer entre des poteaux fichés dans le sol, ou d'installer des lices. C'est une clôture peu dissuasive, mais n'engageant pas de gros travaux. Il suffit de répartir les poteaux sur le périmètre, de les sceller dans le sol à l'aide de plots en béton ou de platines, puis de fixer les traverses. D'allure rustique, les lices en bois doivent être régulièrement entretenues. Même si ce dernier est traité, ne plantez jamais les poteaux en pleine terre. Si vous cherchez des lices durables sans entretien, optez pour du PVC (140 € le module de 1,50 m de long en 90 cm de hauteur). Il en existe de nombreux modèles, déclinés en blanc et en beige, car les autres coloris, pourtant teintés dans la masse, craignent les UV. Le haut de gamme se distingue par ses poteaux et traverses renforcés avec des tiges d'acier, garantis 25 ans au minimum. également très résistantes, les lices en béton, agrémentées ou non d'un soubassement, présentent deux principaux inconvénients : leur couleur grise (à moins de les peindre) et les arêtes vives des traverses.

Economique, fonctionnel, durable et vite posé, le grillage compte deux grandes familles. Les grillages tissés sont constitués de fils d'acier galvanisés entrelacés, avec un maillage flexible en forme de losange sur les modèles simple torsion (50 € un rouleau de 10 m), hexagonal sur les versions triple torsion. Cette flexibilité permet une adaptation à tous les terrains. La pose exige un peu de méthode. Les piquets sont d'abord répartis sur le périmètre, puis scellés dans le sol ou dans un soubassement maçonné. Choisissez-les solides. S'ils sont en métal ou en bois, des jambes de force sont nécessaires. Il faut ensuite tendre des fils d'acier entre les piquets à l'aide de tendeurs. Le grillage peut alors être déroulé et fixé sur ces fils, avec des attaches ou des agrafes. Les barres de tension, glissées dans les mailles, donnent une tenue correcte à l'ensemble. Malgré ces barres, les grillages tissés ont tendance à s'affaisser avec le temps. Vous devrez donc les retendre régulièrement. Autre inconvénient, ce type de grillage est peu décoratif. Il existe, toutefois, des modèles à fils ondulés, présentant une bordure supérieure arrondie (dite “bordure parisienne”), plus chers, moins flexibles mais plus élégants.

L'autre grande famille, les grillages soudés sont constitués de fils d'acier galvanisés soudés entre eux, et formant des mailles carrées ou rectangulaires. Plus le fil est épais et la maille serrée, plus le grillage est rigide, lourd et cher (car il contient plus de matière première). Les modèles en rouleaux sont appréciés pour leur tenue et leur esthétique, ainsi que pour leur facilité de pose. On trouve, en effet, des piquets à encoches très pratiques : une fois ces poteaux disposés sur le périmètre, puis scellés dans le sol ou un soubassement maçonné, le grillage se fixe en un clin d'œil en glissant les mailles dans les encoches. Plus simples encore, les modèles en panneaux : leur maillage est indéformable, et des plis raidisseurs, répartis sur la hauteur, préviennent tout risque d'affaissement. Leur installation se fait à l'aide de poteaux à gorge. Après avoir scellé le premier poteau à gorge dans le sol ou un soubassement maçonné, vous coulissez un bord du premier panneau dans la gorge, puis l'autre bord du panneau dans le poteau suivant, que vous scellerez à son tour, et ainsi de suite. Des “bloqueurs” empêchent le démontage intempestif. Les panneaux étant presque toujours réversibles, vous avez le choix entre une finition lisse ou hérissée de picots défensifs. Comptez 40 € le module de 2 m de long.

Quel que soit le grillage, choisissez-le galvanisé et plastifié, il résistera mieux aux intempéries. Outre le vert, la couleur de base, il en existe en blanc, en noir, voire dans d'autres coloris sur commande. Le choix des dimensions est large, les panneaux de grillage soudé pouvant être réalisés sur mesure. Il est possible d'ajouter des écrans de protection contre le vent, les regards indiscrets ou le bruit. Certains se tendent contre le grillage, d'autres se glissent, pièce par pièce, entre les mailles. Précisons qu'un soubassement maçonné est toujours bienvenu, car il permet de délimiter plus nettement le terrain, de freiner l'intrusion des animaux, d'améliorer l'esthétique et la longévité de la clôture.

Mots-clés :

MITOYENNETE , TRAVAUX , VOISINAGE




Outils pratiques :

Bannière Choix patrimoniaux

Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier