Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Economies d'énergie > Faire entrer le jour par la façade même sans percer une fenêtre

Faire entrer le jour par la façade même sans percer une fenêtre

Juin 2008
Le Particulier pratique n° 336, article complet.
Auteur : COUNE (Isabelle)

La brique de verre, la brique solaire, la cour anglaise en sous-sol.

Les retours négatifs liés à la pose de briques de verre en façade sont aujourd'hui oubliés. Le produit a considérablement évolué. Les briques de verre isolantes, réalisées par soudure à chaud de deux demi-briques creuses, contiennent un air raréfié qui leur confère des propriétés d'isolation thermique et phonique élevées. Elles résistent au feu, aux chocs et aux agressions climatiques. Les formats se sont multipliés, ainsi que les accessoires : briques d'angle, de ventilation, châssis basculant... Suivant les modèles, le facteur de transmission lumineuse des briques incolores est, en moyenne, de 80 %. Le coefficient de transmission thermique, variable en fonction des joints et du format des briques, tourne aux alentours de 3 W/m2.k (comparable à un double vitrage simple mais très inférieur à un double vitrage à isolation thermique). L'indice d'affaiblissement acoustique oscille de 32 à 43 dB selon la fréquence (de l'ordre d'un verre acoustique). Choisir une épaisseur de 10 cm permet une résistance accrue. Les panneaux de briques de verre préfabriqués en usine sont des éléments qui s'installent comme une fenêtre, indépendamment du gros œuvre.

En dehors des briques de verre, il existe des produits du type tube solaire dédiés à la façade. Solarwill a développé un “kit façade”, avec un tube de 25 cm de diamètre, pour éclairer directement une pièce attenante ou un local situé au-dessous de celle-ci (cave, garage). Dans ce cas, le tube peut être dissimulé dans un coffre. Un hublot plat et discret à système de prismes variables est posé en façade. Le kit fonctionne dès que la façade reçoit les rayons du soleil à un angle de 12,50°, et procure un éclairage de quelque 73 W – évidemment, par temps couvert, la luminosité restituée est moindre. Il permet d'éclairer un local de 10 m2 (buanderie, salle de bains), et peut se régler pour une épaisseur de murs allant de 5 à 55 cm. L'installation est très simple et rapide. Le kit coûte environ 175 € TTC.

Autre variante proposée par le même fabricant, la brique solaire. Carrée, mesurant 19 cm de côté, elle est destinée à l'éclairage des petites surfaces (5 m2 ; entrée, couloir, coin toilettes). Le produit existe en différentes profondeurs pour s'adapter au support (33 cm pour un mur en parpaings, 23 cm pour une maison à ossature de bois, 37 cm pour de la brique ­monomur). Un écran en verre à loupe Fresnel ­prismatique assure la diffusion de la lumière. La brique apporte un éclairage équivalent à 38 W par temps de pluie et jusqu'à 68 W par temps ensoleillé. D'autres industriels proposent des solutions à la demande. Ainsi, Solatube a déjà posé son système en façade de maisons troglodytiques. Lorsque le fabricant n'a pas de gamme dédiée, le risque le plus important concerne l'étanchéité du solin.

Enfin, quand il faut éclairer un sous-sol entièrement ou partiellement enterré, reste la cour anglaise, également appelée saut-de-loup. Il s'agit d'une cour étroite aménagée au pied d'une façade, en contrebas de la voie publique ou du sol extérieur. Il faut creuser le terrain, construire un enclos de murets retenant la terre, à fond perméable, gravillonné par exemple. Pour se simplifier la vie, on peut se procurer dans le commerce des modèles préfabriqués de cours anglaises prêtes à poser (Aco, Meamax). Celles-ci sont réglables en hauteur (superposition d'éléments de rehausse) et disponibles dans différentes largeurs. Leur coque en polypropylène renforcé de fibres de verre, totalement étanche, leur apporte l'élasticité et la stabilité nécessaires pour résister aux mouvements du sol. Elle est surmontée d'une grille de sécurité choisie en fonction du type de circulation (véhicules, piétons). L'installation peut s'effectuer en une demi-heure. Il suffit de repérer les points de fixation, de percer, cheviller et visser, puis de remblayer avec un matériau homogène et de compacter par couches successives. L'intervalle entre le bord inférieur de la fenêtre et le fond de la coque doit être, au minimum, de 15 cm. Les prix de ces cours anglaises dépendent du modèle choisi et de la taille. Comptez 90 € pour le plus petit.

Mots-clés :

CAVE , COMBLES , ECONOMIE D'ENERGIE , FACADE , TRAVAUX




Outils pratiques :

Bannière Choix patrimoniaux

Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier