Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Economies d'énergie > Utiliser l'inertie thermique des briques monomur

Utiliser l'inertie thermique des briques monomur

Janvier 2008
Le Particulier n° 1020, article complet.

Les Linottes, Guy Baset, architecte

Caractéristiques :

  • Coût de construction (1) : 1 100 €/m2 (155 m2 habitables)
  • Gros œuvre : briques monomur de 37,5 cm d'épaisseur
  • Chauffage : véranda bioclimatique et poêle à bois
  • ECS (2) : panneaux solaires (17 m2) et poêle à bois
  • Climatisation : puits canadien (canalisations enterrées, dans lesquelles passe l'air, de façon à le rafraîchir)
  • Facture énergétique (3) : 1 200 €/an (chauffage et ECS)
  • Consommation : 90 kWh par m2 et par an
  • (1)TTC, hors terrain et adaptation au terrain.

    (2) Eau chaude sanitaire.

    (3) Estimation prévisionnelle, à partir des tarifs 2007.

    Située en moyenne montagne (600 m d'altitude), sur un versant, cette maison est construite en briques alvéolaires "monomur" et a obtenu le label THPE. Leur matériau, l'argile, présente une plus forte inertie thermique que le béton, et les alvéoles emmagasinent l'air et isolent ainsi le logement. Lorsqu'il fait soleil, les alvéoles restituent la chaleur accumulée la journée avec un décalage de 12 heures environ. En été, la brique restitue dans la journée la fraîcheur de la nuit. Au nord, le mur en brique est doublé d'une couche isolante en fibres de bois, et d'un bardage en bois. Les combles sont isolés par de la cellulose (issue du recyclage du papier). Les fenêtres sont équipées de doubles vitrages faiblement émissifs (perdant peu de chaleur). Le chauffage est assuré majoritairement par une grande véranda, qui capte le rayonnement solaire l'hiver. L'appoint est fourni par un poêle à bois dit "bouilleur", qui diffuse sa chaleur dans toute la maison par l'intermédiaire d'un mur d'argile auquel il est adossé. Ce poêle constitue aussi un appoint à la production d'eau chaude, lorsque les panneaux solaires ne suffisent pas. La consommation de bois de cette maison est estimée à environ 3 stères de bois par an.


    Mots-clés :

    CHAUFFAGE , CLIMATISATION , CONSTRUCTION , CONSTRUCTION IMMOBILIERE , EAU CHAUDE SANITAIRE , EAU CHAUDE SOLAIRE , ECONOMIE D'ENERGIE




    Outils pratiques :
    Papiers à conserver

    Bannière Choix patrimoniaux

    Réduisez vos impôts
    Un professionnel vous accompagne dans vos démarches pour défiscaliser, valoriser votre patrimoine et faire les meilleurs choix de placements

    Recommandé par

    Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

    Bannière Tous simulateurs 1000*104

    Bannière e-Particulier