Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Travaux > Isoler sa maison par l'extérieur

Isoler sa maison par l'extérieur

Isoler sa maison par l'extérieur
Janvier 2008
Le Particulier pratique n° 331, article complet.
Auteur : LOISON (Guy)

Le principe de l'isolation thermique par l'extérieur (ITE) consiste à placer le matériau isolant du côté froid, à l'extérieur, plutôt que du côté chaud, à l'intérieur.

Une bonne protection de la maçonnerie et un meilleur équilibre thermique

Premier avantage de l'ITE, protéger le mur des agressions climatiques. Les écarts thermiques, le gel l'hiver ou le soleil l'été, sont supportés par l'isolant, pas par la maçonnerie. Les problèmes liés aux infiltrations d'eau de pluie sont réduits (décollements d'enduits, fissures, rouille des armatures...). Et surtout, l'isolation gagne en efficacité. En effet, les façades sont doublées de façon continue, tandis que, par l'intérieur, l'isolant s'arrête à chaque étage. Ainsi, les ponts thermiques sont supprimés.

En été, il faut du temps pour que la chaleur du soleil traverse l'isolant, puis le mur. Selon la nature de la maçonnerie, ce décalage (déphasage) peut atteindre jusqu'à 12 h. Ce qui permet d'échapper à la canicule de la journée et de profiter de la fraîcheur de la nuit en aérant. En hiver, c'est l'inverse, l'épaisseur du mur se trouve du côté chaud. Il est donc plus facile de conserver une ambiance confortable, à température et humidité constantes, le mur pouvant contribuer à réguler cette dernière.

Autre avantage important, la préservation de la surface habitable. L'ITE n'empiète pas sur les volumes intérieurs. En considérant qu'une isolation efficace mesure au moins 10 cm d'épaisseur, cela libère plusieurs mètres carrés pour une maison entière. Et puis il est possible d'encastrer les réseaux dans les murs, pour l'électricité notamment, sans modifier les performances de l'isolant. Une maçonnerie supporte mieux aussi les charges lourdes (placards de cuisine, ballon d'eau chaude) qu'une plaque de doublage en plâtre.

Une technique onéreuse

Le coût varie de 100 à 150 ¤/m2, supérieur à celui d'une isolation par l'intérieur. Et les artisans spécialisés sont plus rares. L'ITE réclame une formation particulière pour maîtriser la pose, traiter les points singuliers (soubassements, baies, encorbellements). Enfin, elle dénature la façade d'origine, et n'est donc pas envisageable pour des bâtiments en pierre, ou remarquables.

Ce préalable établi, voyons les différentes techniques dont on dispose, et étudions le chantier, en rénovation d'abord, puis en neuf.


Mots-clés :

CONSTRUCTION , CONSTRUCTION IMMOBILIERE , FACADE , ISOLATION THERMIQUE , MAISON INDIVIDUELLE , MATERIAU ISOLANT , TRAVAUX




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Bannière Choix patrimoniaux

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier