Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Achat-Vente > Rubrique essai : un kit de détection des termites

Rubrique essai : un kit de détection des termites

Rubrique essai : un kit de détection des termites
Juin 2007
Le Particulier pratique n° 325, article complet.
Auteur : LABEY (Pierre)

Mise en place des détecteurs aux endroits stratégiques autour d'une maison d'environ 150 m2 sise dans le Morbihan, zone peu infestée. Contrôle de la bonne marche des stations de détection avec la poignée électronique.

Kit Halo Termites composé de 15 stations de détection, d'une vrille pour la mise en place, et d'une poignée de contrôle électronique. Sentri Tech : 0825.000.769, www.halotermites.fr

La plupart du temps, pour savoir si nos bois de construction sont attaqués par les termites, il faut faire appel à une société spécialisée, dont le métier est aussi de traiter (soit avec des produits chimiques, soit avec des appâts stérilisants), et qui a donc tout intérêt à en trouver... Le mieux est de choisir une entreprise CTBA+, qui assure une totale indépendance entre le diagnostic et le traitement, mais il n'en existe pas partout. D'où l'utilité d'un kit de détection électronique tel que ce modèle Halo Termites.

Ce dispositif a été mis au point par Sentri Tech, une filiale de Dow AgroSciences, qui commercialise aussi les appâts stérilisants auprès d'applicateurs agréés. Il est vendu dans les libres-services agricoles (Gamm vert, Point vert) et certaines grandes surfaces de bricolage, ainsi que par les professionnels Sentri Tech. En cas de découverte de termites, le kit est remboursé si vous faites réaliser le traitement curatif par un affilié Sentri Tech. Remarquez que les 170 € à investir pour l'achat de ce matériel ne sont qu'une goutte d'eau comparés aux 3 000 à 4 000 € que coûtent la destruction de toutes les termitières (pour une maison d'environ 150 m2) et le contrôle pendant cinq ans.

Comment ça marche ?

Chaque station, aisément démontable, intéresse les termites (et eux seuls) par le bois tendre qu'elle contient. Les deux petites lattes de bois enferment une feuille sur laquelle est imprimé un circuit électrique. Lorsque les insectes dévorent l'appât, le circuit est interrompu.

Réfléchir à l'installation

Les stations sont à enfoncer dans le sol tous les 3 m environ, le long de l'habitation. Elles sont vendues prémontées. Il faut choisir des emplacements à l'abri du passage et de la tondeuse, et éviter les zones trop arrosées (sous un toit sans gouttière par exemple). Si la terre est très dure, la tête en T de la vrille se démonte, pour y adapter une perceuse électrique.

Contrôler régulièrement

La poignée de contrôle électronique est alimentée par une pile de 9 V. Il suffit d'allumer l'appareil, et de l'appliquer de façon que ses deux électrodes touchent les deux pôles intégrés à la tête de la station.

La première inspection s'effectue au bout d'un mois ; les suivantes, tous les trois mois (pour ne pas trop déranger les petites bêtes), voire tous les mois en période très chaude et humide.

Deux possibilités : le voyant vert s'allume, tout va bien ; si c'est le rouge, il faut extraire la station et la démonter, car elle peut avoir été endommagée accidentellement. En revanche, la disparition partielle du bois révèle la présence de termites. Un traitement s'impose.

Pierre Labeÿ

 


Mots-clés :

DIAGNOSTIC TECHNIQUE , EQUIPEMENT DOMESTIQUE , PARASITE , TERMITE




Outils pratiques :

Bannière Choix patrimoniaux

Réduisez vos impôts
Un professionnel vous accompagne dans vos démarches pour défiscaliser, valoriser votre patrimoine et faire les meilleurs choix de placements

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier