Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie professionnelle > Emplois-jeunes : prime à la prolongation

Emplois-jeunes : prime à la prolongation

Novembre 2001
Le Particulier n° 948, article complet.
L'employeur qui conclut une convention emploi-jeune bénéficie, pendant 5 ans, d'une aide de l'État pour chaque poste créé. Le montant de cette aide est de 15 551,32 € par an depuis le 1er juillet 2001, soit 102 010 F. Afin d'encourager les organismes de droit privé à but non lucratif, notamment les associations, à conserver le jeune au-delà de 5 ans, un décret (du 14.9.01, JO du 16) prévoit le versement d'une prime de consolidation de 15 245 € maximum (100 000 F) en faveur de ces employeurs s'ils prolongent de 3 ans la convention initiale. Le montant global de l'aide initiale (77 756 €) demeure inchangé, mais le paiement sera étalé sur 8 ans au lieu de 5. Les emplois-jeunes du secteur public (collectivités territoriales, hôpitaux, lycées...) sont exclus de ce dispositif. Rappelons que, depuis leur création, en octobre 1997, 276 000 contrats emplois-jeunes ont été signés.

Mots-clés :

EMPLOI-JEUNE




Outils pratiques :

Réduisez vos impôts
Un professionnel vous accompagne dans vos démarches pour défiscaliser, valoriser votre patrimoine et faire les meilleurs choix de placements

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

Bannière e-Particulier