Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie professionnelle > Emplois-jeunes : prime à la prolongation

Emplois-jeunes : prime à la prolongation

Novembre 2001
Le Particulier n° 948, article complet.
L'employeur qui conclut une convention emploi-jeune bénéficie, pendant 5 ans, d'une aide de l'État pour chaque poste créé. Le montant de cette aide est de 15 551,32 € par an depuis le 1er juillet 2001, soit 102 010 F. Afin d'encourager les organismes de droit privé à but non lucratif, notamment les associations, à conserver le jeune au-delà de 5 ans, un décret (du 14.9.01, JO du 16) prévoit le versement d'une prime de consolidation de 15 245 € maximum (100 000 F) en faveur de ces employeurs s'ils prolongent de 3 ans la convention initiale. Le montant global de l'aide initiale (77 756 €) demeure inchangé, mais le paiement sera étalé sur 8 ans au lieu de 5. Les emplois-jeunes du secteur public (collectivités territoriales, hôpitaux, lycées...) sont exclus de ce dispositif. Rappelons que, depuis leur création, en octobre 1997, 276 000 contrats emplois-jeunes ont été signés.

Mots-clés :

EMPLOI-JEUNE




Outils pratiques :

Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

Bannière e-Particulier