Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie professionnelle > Rupture du contrat > Cessation d'activité : redressement judiciaire ne vaut pas licenciement

Cessation d'activité : redressement judiciaire ne vaut pas licenciement

Avril 2003
Le Particulier n° 964, article complet.
Les salariés licenciés pendant la période d'observation d'un redressement judiciaire doivent vérifier que l'administrateur judiciaire a bien été autorisé à le faire. En effet, leur lettre de licenciement doit expressément mentionner l'ordonnance du juge commissaire autorisant l'administrateur à licencier (cass. ass. plén. du 24.1.03, n° 00-41.171).

Mots-clés :

FAILLITE , LICENCIEMENT , LIQUIDATION JUDICIAIRE , REDRESSEMENT JUDICIAIRE




Outils pratiques :

Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

Bannière e-Particulier