Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Economies d'énergie > Apprivoiser les lampes à économie d'énergie

Apprivoiser les lampes à économie d'énergie

Apprivoiser les lampes à économie d'énergie
Novembre 2008
Le Particulier pratique n° 340, article complet.
Auteur : BARRON (Edwige)

Les ampoules classiques à incandescence seront progressivement remplacées par des lampes à économie d'énergie.

Les recherches vont bon train dans ce secteur : halogènes basse consommation (voir encadré p. 52), ampoules led... Les plus abouties, pour le moment, sont les lampes fluocompactes, d'une consommation inférieure de 80 % à celle des incandescentes classiques. Le rendement de ces dernières est, en effet, déplorable : 95 % de l'énergie dépensée est dissipée en chaleur

Chronique d'une disparition annoncée

Compte tenu des enjeux environnementaux, les fabricants et les pouvoirs publics ont préparé, au sein de l'European Lamp Companies Federation (Fédération européenne des fabricants de lampes), un calendrier de substitution. En commençant par les lampes les plus gourmandes, celles de plus de 100 W, puis celles de 75 W... pour finir, en 2017, par les moins coupables. Le Grenelle de l'environnement avait été plus audacieux, demandant le basculement en 2010, mais les grands fabricants d'ampoules – Osram, Philips, General Electric et Sylvania – ont jugé qu'ils ne pourraient tenir ce délai en ­production. Les discussions sont en cours pour trouver un compromis. Sans cela, le marché s'ouvrirait plus largement encore aux marques chinoises – comme Megaman, leader en grande surface de bricolage –, moins chères et déjà bien implantées en Europe.

Une version modernisée du néon d'autrefois

Au début, les formes des lampes fluocompactes étaient peu élégantes ; maintenant, on sait un peu mieux les miniaturiser, replier le tube sur lui-même pour qu'il vienne se loger dans un bulbe en verre, prenant l'aspect de la bonne vieille ampoule Edison. Enfin presque, car s'il existe, depuis septembre, de tout petits formats ronds (Miniglobe et Miniball d'Osram) et en minispirale (Twist), les lampes qui empruntent l'aspect d'un bulbe restent un peu plus volumineuses que leurs aînées (le ballast limitant la miniaturisation). à titre de comparaison, l'équivalent d'une ampoule classique de 75 W (diamètre de 55 mm pour une longueur de 105 mm) donne en globe fluo un diamètre de 58 mm et une longueur de 95 mm. Quoi qu'il en soit, les consommateurs semblent suivre. Si, pour l'instant, les chaumières françaises (qui comportent environ 24 points lumineux) ne sont équipées, en moyenne, que d'une ou deux ampoules à économie d'énergie, les achats de matériels basse consommation ont bondi de 40 % en 2007, et de 50 % entre 2007 et 2008.

Un nouvel éclairage, qu'il faut domestiquer

Nos bonnes intentions sont, cependant, mises à rude épreuve. Opter pour les lampes fluorescentes permet, certes, d'économiser 80 % d'énergie par rapport à une ampoule classique, mais au prix d'une perte de la qualité esthétique de la lumière, qui manque de brillance. Le consommateur doit apprendre à jouer des caractéristiques techniques de ces modèles (température de couleur, indice de rendu des couleurs) pour obtenir le meilleur effet. Voici les données à connaître pour bien les choisir et les solutions techniques permettant d'optimiser leur mise en œuvre.


Mots-clés :

AMPOULE ELECTRIQUE , ECONOMIE D'ENERGIE , EQUIPEMENT DOMESTIQUE , LAMPE , LAMPE HALOGENE




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Vous aimerez aussi

Bannière Choix patrimoniaux

Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier