Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Téléphone-Internet > L'offre des opérateurs à la loupe

L'offre des opérateurs à la loupe

Octobre 2008
Le Particulier n° 1029, article complet.
Auteur : DESHAYES (Sylvain)

Pour utiliser son portable multimédia, il faut un forfait adapté qui coûte en moyenne de 20 à 50 % plus cher qu'un forfait classique. Sachant que le GPS, la TV et la musique sont souvent en option, étudiez les contenus des forfaits au regard des prestations qui vous intéressent le plus.

Pour inciter leurs clients à souscrire les nouvelles offres multimédias, SFR, Orange et sa filiale Ten proposent, depuis début 2007, des forfaits « tout compris ». Ces formules, assorties de nombreuses options, incluent tout ou partie des services suivants : communications téléphoniques, SMS, Internet et chaînes TV. Elles sont, bien sûr, plus chères que les forfaits de base (voix et SMS) puisqu'elles incluent, au minimum, l'accès à Internet illimité. Par exemple, chez Orange, alors que le forfait simple (Origami Zen, sans Internet ni échange de mails) coûte 39 €/mois pour 3 heures par mois de conversations téléphoniques, il faut compter : 47 € pour y ajouter l'Internet illimité (Origami First) ; 55 € avec, en sus, 20 chaînes TV (Origami Star) ; et 59 € pour le forfait spécial iPhone (sans la télévision). Soit des surcoûts de respectivement 21 %, 41 % et 51 % par rapport aux forfaits de base. Depuis septembre 2008, Bouygues vient aussi de lancer une offre multimédia qu'il a baptisée Neo 2. Celle-ci se limite, dans la formule de base, à l'accès à Internet et à l'échange de mails. Le forfait incluant 3 heures de communications téléphoniques est en apparence meilleur marché que celui de ses concurrents puisqu'il est facturé 40,90 €/mois (voir p. 84-85). La complexité des offres des opérateurs – avec notamment des plages de communications illimitées qui varient beaucoup de l'un à l'autre – rend les comparaisons très périlleuses. Tous les opérateurs se rejoignent cependant sur ce point : leurs forfaits multimédias reviennent cher. Et plus encore si vous êtes un amateur de nouveautés et que vous vous laissez tenter par toutes les options. Par exemple, pour un forfait de 4 heures de communications téléphoniques, avec Internet illimité intégrant l'accès à Windows Live Messenger (Messenger en abrégé), de 50 à 60 chaînes de télévision, de la musique en téléchargement illimité et la fonction GPS, il faudra compter, au total, 91,80 €/mois chez SFR (sans l'option Canal+ à 10 €) et 94 € chez Orange 

Bouygues et Ten ne peuvent suivre SFR et Orange dans cette folle surenchère... tout simplement parce qu'ils ne proposent pas encore tout l'éventail de ces services multimédias (voir tableau p. 83-84).

Téléphone

  • Forfait de 1 à 30 heures de communications téléphoniques + bonus permettant de téléphoner plus longtemps ou plus loin : Bouygues, Orange, SFR et Ten Orange.
  • SMS illimités intégrés au forfait SFR.
  • La plupart des opérateurs proposent des forfaits de communications téléphoniques de 3, 4 ou 6 heures dans le cadre de leur offre multimédia. Certains en prévoient de plus courts (1 ou 2 heures) ou de plus longs (jusqu'à 30 heures). Par ailleurs, tous offrent des bonus d'heures supplémentaires. Par exemple, dans ses forfaits réservés à l'iPhone, Orange accorde un bonus d'heures de communications le soir et le week-end. En souscrivant 2 heures de communication, un abonné dispose, en fait, de 2 heures consommables 24 h/24 et de 2 heures supplémentaires utilisables le soir à partir de 18 heures jusqu'au lendemain 8 heures et/ou tout le week-end. Toujours chez Orange, avec les forfaits Origami First et Origami Jet, les appels vers les pays de l'Union européenne (postes fixes uniquement) et vers l'Amérique du Nord (postes fixes et mobiles) sont décomptés du forfait comme s'il s'agissait de communications passées à l'intérieur de l'Hexagone. Une offre intéressante si vous effectuez souvent des appels vers l'un des pays concernés.

    SFR a imaginé une autre forme de gratification pour ses abonnés : il autorise les appels illimités 24 h/24 vers trois numéros de mobiles SFR prédéfinis, sans que cela n'entame le forfait. Chez Bouygues, dans la formule de base (40,90 € / 3 heures), les appels sont illimités le soir entre 21 h 30 et minuit. Cet opérateur vous propose plusieurs plages horaires en sus des 3 heures de communications mais c'est plus cher. Par exemple, pour une plage horaire d'appels illimités, tous les jours entre 18 h et minuit ainsi que le week-end, votre forfait de 3 heures vous coûtera 70,90 €/mois.

    Faites attention à la facturation des SMS 

    Les formules diffèrent fortement d'un opérateur à l'autre, voire d'un forfait à l'autre! Ainsi, chez Ten, les SMS sont toujours facturés en sus des forfaits. À l'inverse, SFR inclut un nombre illimité de SMS dans ses forfaits Illimitics. Quant à Orange, il propose pour chaque forfait une formule différente (voir tableau p. 84-85). Celle de son forfait Origami First paraît la plus intéressante, puisque les SMS ne sont décomptés du forfait que pour 0,10 € l'unité.

    Internet

  • Accès gratuit à Messenger inclus dans le forfait SFR et Ten Orange.
  • Impossibilité d'accéder à certains sites, comme Skype : Bouygues, Orange, SFR et Ten Orange.
  • À en croire les publicités des opérateurs, l'accès à Internet est illimité 24 h/24 et 7 jours /7. Si c'est vrai pour la grande majorité des sites, il existe quelques exceptions marquantes. Ainsi, les forfaits multimédias de ­Bouygues et d'Orange n'incluent pas l'accès à Messenger. Pour utiliser cette messagerie instantanée, vous devrez payer une option de 2,90 € ou 4 €/mois. En revanche, avec les forfaits Illimitics de SFR et ceux de Ten, Messenger est accessible sans supplément. Ce site est pourtant très pratique. Il permet à plusieurs personnes de discuter, par écrit, en temps réel. Il suffit qu'elles soient connectées à Internet par l'intermédiaire d'un ordinateur ou d'un téléphone mobile équipé du logiciel gratuit Messenger et qu'elles se soient acceptées comme « contacts fiables ». Les discussions (ou « chats ») peuvent se dérouler sans limite de temps ni de lieu.

    Autre exception à l'Internet illimité : Skype (www. skype.com/intl/fr). Ce site permet à deux personnes connectées au même moment à Internet de discuter (à l'oral) gratuitement et sans limite de temps. Des millions d'internautes à travers le monde utilisent chaque jour ce logiciel. Mais avec un mobile multimédia, même sous forme d'option, c'est impossible.

    Par ailleurs, l'accès illimité à Internet dans le cadre d'un forfait ad hoc n'est possible qu'en France métropolitaine. Si vous vous connectez à Internet à l'étranger via votre mobile, vous serez facturé en plus de votre forfait. Chez Orange, le tarif est de 0,09 €/10 ko (kilooctets) si vous vous connectez depuis un pays européen : consulter une simple page ne contenant que du texte « consommera » 30 ko et sera donc facturé 0,27 €.

    Enfin, sachez qu'Orange et Bouygues se réservent, par contrat, le droit de contingenter les téléchargements des très gros consommateurs d'Internet en limitant à 500 Mo/mois le débit de leur connexion. Toutefois, cette restriction ne concerne pas la majorité des utilisateurs. En effet, selon Orange, même en consultant Internet une centaine de fois par jour pendant un mois (ce qui revient à regarder 4 à 5 pages à chaque consultation), vous ne dépasserez pas le plafond de 500 Mo.

    GPS

  • Option (10 € par mois) incluant la réactualisation des cartes et des informations sur le trafic en temps réel : Orange et SFR.
  • La fonction GPS sur mobile peut être très utile. Vous disposez d'un système de localisation, d'informations sur les itinéraires et de guidage en cours de trajet. Les cartes sont réactualisables par téléchargement. Chez Orange, vous bénéficiez d'une information sur le trafic en temps réel sur les grands axes et, plus détaillée, sur la région parisienne. Chez SFR, associé à Mappy.fr, l'information sur le trafic est aussi fournie pour les grandes agglomérations. Toutefois, ces fonctions GPS, toujours proposées en option, coûtent environ 10 € par mois chez Bouygues, Orange et SFR. Soit, au bout d'un an, le prix d'un GPS de voiture d'entrée de gamme (sans les options d'actualisation des cartes et d'information sur le trafic en temps réel). L'offre GPS du fabriquant Nokia représente une alternative intéressante : sa formule Nokia Maps est au moins aussi performante que celles des opérateurs mobiles... et beaucoup moins chère puisqu'elle coûte 60 € pour 1 an et 70 € pour 3 ans. Seule contrainte : il faut posséder l'un des 10 modèles de mobiles Nokia compatibles avec ce logiciel.

    Télévision et musique

  • Bouquet de base de 20 chaînes de télévision, moyennant un surcoût mensuel de 3 à 8 € : Orange, SFR et Ten Orange.
  • Téléchargement de musique quasi-illimité pour 12 €/mois : Orange, SFR et Ten Orange.
  • Pour regarder la télévision sur votre portable (sans surcoût lié à la durée de consultation), vous devez souscrire un forfait chez Orange, Ten ou SFR. Leurs offres, comparables, s'articulent autour d'un bouquet de base de 20 chaînes : une dizaine de généralistes de la TNT (notamment TF1, F2, F3, F4, F5, M6 et Canal+ en clair), plusieurs chaînes de musique et une version adaptée aux mobiles de la chaîne d'information iTélé (SFR) ou LCI (Orange). Si vous souhaitez accéder à davantage de programmes, vous devrez payer des options supplémentaires : 9 €/mois chez Orange pour une soixantaine de chaînes au total et 10 €/mois pour les chaînes de Canalsat chez SFR (plus de 50 au total). Vous aurez alors accès à des chaînes de sport, de cinéma et à des chaînes étrangères. Si vous êtes un inconditionnel de Canal+, SFR propose cette chaîne en option à 8 €/mois. Chez Bouygues, l'option télévision permet seulement d'accéder à 12 chaînes et se révèle, surtout, hors de prix : en plus des 7 € d'abonnement, cet opérateur facture chaque minute de consultation 0,30 € 

    Pour 12 €/mois, il est possible de télécharger de la musique de façon illimitée chez SFR et à hauteur de 500 titres/mois chez Orange et Ten. Les morceaux peuvent être transférés entre le mobile et un ordinateur et inversement. Attention, le format des fichiers téléchargés sur mobiles n'est pas compatible avec tous les baladeurs : ainsi, à moins d'être équipé d'un iPhone, il est impossible de transférer ces fichiers sur un iPod (voir n° 1028 du Particulier p. 20).

    Mots-clés :

    CARTE ROUTIERE , INTERNET , MULTIMEDIA , MUSIQUE , OPERATEUR , TELEPHONE MOBILE , TELEPHONE PORTABLE




    Outils pratiques :
    Papiers à conserver

    Vous aimerez aussi
    Réduisez vos impôts
    Un professionnel vous accompagne dans vos démarches pour défiscaliser, valoriser votre patrimoine et faire les meilleurs choix de placements

    Recommandé par

    Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

    Bannière Tous simulateurs 1000*104

    Bannière Choix patrimoniaux

    Forum bannière

     

    Bannière e-Particulier