Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Travaux > Un plan de travail pour la cuisine : comment ça marche

Un plan de travail pour la cuisine : comment ça marche

Mai 2008
Le Particulier pratique n° 335, article complet.
Auteur : FRANCISCO (Sylvie)

La forme générale

Un plan de travail se choisit en fonction des autres éléments de la cuisine : façades de placards, plaque de cuisson, évier, etc. Suivant la place disponible, les besoins et les goûts de chacun, il arbore la forme d'un I (plan rectiligne), d'un L (plan en 2 parties avec un angle droit) ou d'un U (plan en 3 parties avec 2 angles droits), avec ou sans îlot indépendant. Sachant que les joints et soudures entre les pans, à l'avant et à l'arrière du plan, avec l'évier ou la plaque de cuisson sont des zones sujettes à l'encrassement et aux infiltrations d'eau, les plans d'un seul tenant, avec chants, dosseret et évier solidaires sont préférables.

Il existe des “plastificateurs” de joints, et même des joints hydrofuges traités antibactérien, mais leur efficacité n'est pas totale, et ils jaunissent avec le temps.

Le façonnage

Concernant les chants (faces avant et latérales du plan), plusieurs profils sont envisageables : droit, quart de cercle, double arrondi, aile d'avion, etc. Si les chants laissent apparaître le support (panneaux agglomérés dans le cas d'un plan carrelé, par exemple), ou si le matériau (tel le verre) présente une fragilité particulière au niveau des bordures, il faut les habiller – avec des alèses en bois, des listels en céramique, des profilés spéciaux en PVC, en inox, en aluminium, etc. Préférez les profilages et habillages faits en usine, plus soignés et durables que ceux réalisés sur chantier.

La pose

La hauteur du plan de travail dépend de la taille de l'utilisateur principal : il faut mesurer la distance entre le sol et le coude (plié) de cette personne, puis déduire 10 à 15 cm, soit, en général, un résultat compris entre 0,90 et 1 m du sol. Vous pouvez aménager des zones de hauteurs différentes, surtout si le plan est en L ou en U : la zone de desserte peut être surélevée, celle de cuisson abaissée, par exemple. Sachez que Lapeyre propose un pied télescopique à vérin (499 €), supportant une charge maximale de 25 kg, grâce auquel chaque utilisateur peut adapter un pan du plan (le retour d'angle) à sa taille et à la tâche à effectuer. Ce vérin à commande manuelle permet, en effet, de moduler la hauteur de 66 à 110 cm. Dans tous les cas, un écart de 60 cm avec les placards hauts et la hotte est requis. Le plan doit être découpé pour accueillir l'évier, la plaque de cuisson, la poubelle intégrée, etc. Si ces derniers s'encastrent, les découpes peuvent être laissées brutes ; pour une pose sous ou à fleur de plan, elles doivent être soignées et polies. L'étanchéité des joints doit toujours être irréprochable. Certains matériaux admettent des éviers sans joint ni soudure – l'inox (évier embouti), le béton (évier coulé dans le même bloc), les matériaux composites (évier thermoformé) –, mais aussi des rainures d'égouttage ou un repose-plat creusés à même le plan de travail.

Mots-clés :

CUISINISTE , TRAVAUX




Outils pratiques :
Indices & chiffres

Bannière Choix patrimoniaux

Réduisez vos impôts
Un professionnel vous accompagne dans vos démarches pour défiscaliser, valoriser votre patrimoine et faire les meilleurs choix de placements

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier