Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Consommation > Vous devez annuler votre voyage

Vous devez annuler votre voyage

Mai 2001
Le Particulier n° 943, article complet.

Si vous devez annuler votre voyage alors que vous n'avez pas souscrit d'assurance contre ce risque, vous serez pénalisé pour obtenir un remboursement.

Partir avec une agence.

Si vous n'avez pas contracté d'assurance annulation au moment de la réservation et si vous n'avez pas payé votre voyage avec une carte bancaire internationale qui inclut cette garantie, en cas d'annulation, l'agence vous fera supporter les pénalités prévues dans son contrat. Le plus souvent, elle vous retiendra 50 % du prix du voyage à moins de 20 jours du départ, pour atteindre les 100 % à une date plus proche. Pour éviter ces lourdes pénalités, sachez que vous pouvez céder votre voyage à une tierce personne. Il vous suffit, par lettre recommandée, d'informer l'agence de votre décision au plus tard 7 jours avant le départ ou 15 jours s'il s'agit d'une croisière (art. 99 du décret de 1994).

Voyager à la carte.

Si vous renoncez à un séjour que vous avez réservé directement, en l'absence d'assurance spécifique, vous risquez d'avoir quelques peines à obtenir le remboursement des sommes engagées. Mais leur montant sera logiquement beaucoup plus faible que si vous étiez passé par une agence, où vous êtes tenu d'acquitter l'ensemble des prestations bien avant le départ.

Billet d'avion.

Vous devez vous reporter aux clauses de votre contrat (inscrites sur le dos du billet). Sur les tarifs promotionnels et les vols charters, on ne peut le plus souvent ni reporter son voyage ni obtenir de remboursement. Votre billet est nominatif et ne peut, en principe, être utilisé par une tierce personne... sauf bon vouloir de la compagnie aérienne.

Location saisonnière.

Si vous vous désistez avant le départ, vos pénalités dépendront de ce qui est écrit dans votre contrat. Les loueurs professionnels prévoient en général des conditions d'annulation strictes, similaires à celles d'un voyage réservé par une agence. Si aucune précision n'est donnée, tout dépend de la nature de la somme que vous avez versée. S'il s'agit d'un acompte, le loueur est en droit de vous faire payer l'intégralité de la réservation. Faute de précision, il s'agira d'arrhes et vous ne perdrez que ce que vous avez versé (art. L 114-1 du code de la consommation).

Hôtel ou location de voiture.

Tout dépend, là encore, de la nature de la somme versée au moment de la réservation : chèque ou carte bancaire. L'usage veut que si la voiture ou la chambre est relouée, votre compte ne soit pas débité.

Mots-clés :

NO INDEX




Outils pratiques :

Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier