Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Maison individuelle > Test comparatif : 13 débroussailleuses légères

Test comparatif : 13 débroussailleuses légères

Juillet-Août 2006
Le Particulier pratique n° 315, article complet.
Auteur : DECROIX (Jean-Pierre)

8 modèles thermiques et 5 électriques de 28 à 42 cm de largeur de coupe, de 80 à 290 €. Testés sur des herbes hautes et le long d'un mur pour vérifier leur efficacité de coupe et leur prise en main.

Lorsque le jardin dépasse les 500 m2 ou s'apparente plus à une prairie qu'à un gazon anglais, le coupe-bordure est vite ­limité. A mi-chemin entre ce dernier et la débroussailleuse dite “forestière”, une autre catégorie d'appareils, que nous appellerons minidébrous­sail­leuses ou débroussail­leuses légères, s'avère plus efficace pour couper les mauvaises herbes le long des clôtures, autour des massifs ou des ­arbres, pour nettoyer les berges d'un bassin aquatique, pour entretenir un verger... Puissantes, d'une largeur de cou­pe supérieure à 30 cm, elles peuvent même faucher les herbes hautes et buissonnantes des petits terrains non ­ou mal entretenus.

Alors que sur une dé­brous­­­­sail­leuse forestiè­re, le tube de trans­­mission est droit, sur une minidébrousailleuse, il est courbe. Cet­te courbure, près de la tête de coupe, permet d'avoir une meilleure vision du fau­chage en cours et de tra­vailler avec plus de précision. Elle autorise aussi le passage au-dessus d'un obstacle pour ­atteindre l'herbe derrière un massif par exemple. Autre différence, ce type de machine ne peut être équipé que d'une tête faucheuse à fil nylon, réservée à la coupe exclusive d'herbes, alors que les ­dé­brous­sailleuses traditionnelles vont recevoir des accessoires différents selon la nature de la végétation à traiter : couteaux métalliques à trois ou quatre pales pour le fauchage de broussailles, de petites ron­ces ; scies circulaires pour sectionner des tiges de gros diamètre... Quelques minidébroussailleuses proposent toutefois en ­option un disque à couteaux en plastique pour venir à bout de grandes surfaces ou de végétaux trop ligneux.

Le moteur de ces minidébroussailleuses est électrique ou thermique (à essence). En version électrique, on atteint des puissances de 600 à 1 000 W selon les gammes des fabricants (en extension actuellement). Si le rayon d'action est limité par la longueur de la rallonge, ces machines ­of­frent, en revanche, des fonctions que ne possèdent pas les thermiques. Le dresse-bordure consiste ainsi à placer la tête de coupe à l'envers : le fil de coupe se trouve ainsi perpendiculaire au gazon pour raser l'herbe le long des bordures de massifs, par exemple. La position de l'utilisateur devient plus confortable et la coupe se révèle nettement plus précise si cette tête est orientable (Black & Decker) que sur les modèles qui obligent à retourner la poignée supplémentaire ou la machine pour l'employer en dresse-bordure, car la poignée fixe et les commandes sont alors à l'envers, et donc moins pratiques. L'étrier d'écartement sur la Black & Decker éloigne les fils de la débroussailleuse des murs, du pied des arbres, des massifs de fleurs...

En thermique, la cylindrée est toujours inférieure à 30 cm3. Ces machines à essence exigent évidemment davantage de manipulations au démarrage et un entretien régulier. Mais la mise en route du moteur est facilitée grâce à une pompe d'amorçage que l'on presse plusieurs fois. Après avoir appuyé sur l'interrupteur “marche”, positionné le starter sur “démarrage à froid”, il faut tenir fermement l'appareil au sol et tirer plusieurs fois sur le lanceur avant que le moteur s'actionne. Les matériels qui intègrent un socle ou deux pieds sont les plus aisés à faire démarrer, car ils restent stables pendant cette manœuvre, tandis que certains ont tendance à basculer sur le côté si on ne les maintient pas bien (Jonsered, Mac Culloch et Shindaïwa).

Le moteur thermique implique un minimum d'entretien. S'il démarre avec difficulté, il faut ­vérifier l'écartement des électrodes de la bougie, et la désencrasser si nécessaire. Le dévissage et le vissage se révèlent plus ou moins faciles selon que la bougie est plus ou moins accessible. Un bon point pour les modèles Shindaïwa, Solo, Stihl et Tanaka. Une baisse de régime sensible du moteur indique que le filtre à air est sale. Ce qui est ­assez fréquent. L'accès à la cartouche pour le nettoyer ou le changer est très simple : sur la plupart des appareils, il n'y a pas besoin d'outil ; deux exceptions cependant, les Shindaïwa et Tanaka, qui réclament l'aide d'un tournevis.

Par Jean-Pierre Decroix

Mots-clés :

DEBROUSSAILLEUSE , JARDINAGE




Outils pratiques :
Formalités et démarches
Papiers à conserver

Bannière Choix patrimoniaux

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier