Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Téléphone-Internet > E-mails indésirables, un fléau en plein essor

E-mails indésirables, un fléau en plein essor

E-mails indésirables, un fléau en plein essor
Octobre 2002
Le Particulier n° 958, article complet.
Les Anglo-Saxons les appellent spams, les Québecois pourriels, ils sont l'équivalent sur Internet des courriers publicitaires et prospectus déposés dans une boîte aux lettres sans que leur destinataire en ait demandé l'envoi. Diffusés par millions dans le monde entier, ces e-mails encombrent le réseau Internet, font perdre du temps de connexion à chaque internaute lorsqu'il les reçoit, et parfois comportent des virus informatiques ou dissimulent des arnaques.

Une pratique souvent illégale.

L'envoi de ces messages, ou spamming, constitue souvent une infraction aux articles 226-16 et suivants du code pénal, notamment lorsque l'expéditeur a constitué son fichier d'adresses par des moyens déloyaux, ou persiste à envoyer des messages à des personnes qui les ont expressément refusés. Pour mieux évaluer l'ampleur du phénomène, identifier les auteurs des messages les plus problématiques et, le cas échéant, déclencher des poursuites, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a créé une adresse e-mail spécifique (spam@cnil.fr) vers laquelle les internautes peuvent faire suivre les spams qu'ils reçoivent. Entre début juillet, et début septembre, cette adresse a reçu plus de 100 000 spams

"La lutte contre cette nuisance sera cependant difficile, explique Murielle Cahen, avocate spécialiste d'Internet, parce que beaucoup de spammers sont à l'étranger, brouillent leurs traces en changeant constamment d'adresse d'expéditeur, et renouvellent leurs fichiers grâce à des logiciels qui recherchent en permanence les adresses e-mail circulant sur Internet, en particulier dans les forums de discussion."

Les précautions à prendre.

Il existe quelques palliatifs à ces nuisances, décrits sur des sites tels que linternaute.com (rubrique "internet pratique"), ou secuser.com (dossier "spamming"). Le plus simple est de se doter de deux adresses e-mail au moins, dont l'une ne sera communiquée qu'à vos correspondants habituels, ainsi, elle ne sera pas polluée par des expéditeurs indélicats. Autre réflexe simple à adopter : chaque fois que vous remplissez un formulaire sur Internet, spécifiez bien que vous ne voulez pas recevoir d'offres publicitaires.

Mots-clés :

COURRIER ELECTRONIQUE , PUBLICITE




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Réduisez vos impôts
Un professionnel vous accompagne dans vos démarches pour défiscaliser, valoriser votre patrimoine et faire les meilleurs choix de placements

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier