Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Téléphone-Internet > Orange renonce aux surtarifications

Orange renonce aux surtarifications

Décembre 2002
Le Particulier n° 960, article complet.
En passant, en octobre dernier, au décompte du temps d'appel à la seconde près, sans première minute indivisible, l'opérateur de téléphone mobile Orange avait introduit, en contrepartie, la surtaxation des appels vers les réseaux concurrents SFR et Bouygues (voir le n° 958 du Particulier, p. 15). Devant les réactions de ses concurrents, des associations de consommateurs et de ses clients, Orange a préféré renoncer et propose, à la place, le choix entre le décompte à la seconde, sans première minute indivisible, avec un forfait mensuel majoré de 3 € (principe déjà adopté par Bouygues), ou un prix de forfait inchangé et une facturation à la seconde seulement au-delà de la première minute (formule que propose également SFR). Les abonnés ont jusqu'au 31 janvier 2003 pour exercer leur choix, faute de quoi la seconde option leur sera appliquée. Pour le forfait Compte Mobile 1 heure, le temps d'appel reste décompté à la seconde près, dès la première seconde, mais il coûte 18 € au lieu de 15 € pour les nouveaux abonnés depuis le 28 novembre dernier. Enfin, quant aux abonnés des anciennes formules Ola, ils sont toujours pénalisés avec une première minute indivisible et le décompte du temps supplémentaire par tranches de 30 secondes.

Mots-clés :

PRIX , TELEPHONE MOBILE




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier