Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Santé > Alimentation : diversifier les poissons pour éviter le mercure

Alimentation : diversifier les poissons pour éviter le mercure

Janvier 2003
Le Particulier n° 961, article complet.
L'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) recommande aux femmes enceintes et aux enfants en bas âge, de diversifier leur consommation de poisson (avis du 22.11.02). Des espèces telles que la daurade, l'espadon, le marlin, le requin et le thon, présentent des niveaux plus élevés de mercure, les poissons de mer en concentrant plus que les poissons d'élevage. Cependant, ce niveau reste largement inférieur à la "dose hebdomadaire tolérable provisoire" fixée par l'OMS, rassurent les experts.

Mots-clés :

ENFANT , FEMME , SECURITE ALIMENTAIRE




Outils pratiques :
Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier