Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Téléphone-Internet > Haut débit : les prix baissent

Haut débit : les prix baissent

Haut débit : les prix baissent
Octobre 2003
Le Particulier n° 969, article complet.
Depuis peu, plusieurs fournisseurs d'accès à Internet (FAI) proposent des accès à haut débit pour moins de 30 € par mois, à l'exception notable de Wanadoo (France Télécom) et AOL. Par rapport à une liaison téléphonique classique à 56 kb/s (kilobits par seconde), une connexion à haut débit offre un confort et une rapidité de navigation accrus, grâce à un débit de 512 kb/s (1 024 kb/s pour le très haut débit). De plus, elle laisse libre votre ligne téléphonique, et elle n'est pas facturée à la durée (voir le n° 959 du Particulier). Ces nouveaux tarifs peuvent cependant être assortis d'une période minimale d'abonnement et/ou de frais de résiliation. Le tableau ci-contre reprend les principales offres, soit en ADSL (technologie utilisant les lignes téléphoniques), soit sur le câble, à l'exclusion des offres promotionnelles de certains FAI (un tarif réduit uniquement pendant les 3 ou 4 premiers mois de l'abonnement) et de celles à 128 kb/s seulement.

Couverture géographique réduite pour le très haut débit.

Une des raisons de la baisse des prix est la mise en place progressive du "dégroupage". On entend par là la possibilité, pour tout opérateur de téléphone, de raccorder directement ses clients à son réseau, en installant ses propres équipements dans les centraux téléphoniques de France Télécom. Mais seuls Paris, la région parisienne et quelques grandes villes sont concernés. C'est dans ces zones que les clients peuvent notamment bénéficier d'abonnements ADSL à 1 024 kb/s ; ailleurs, l'ADSL est limité à 512 kb/s. Dans les villes ou les quartiers qu'ils desservent, les câblo-opérateurs proposent aussi de plus en plus des accès à 1 024 kb/s.

Le sort des anciens abonnés.

Les abonnés au câble ou à l'ADSL depuis plusieurs mois paient souvent un tarif plus élevé que celui proposé aux nouveaux venus. Mais tous les FAI ne leur permettent pas forcément de profiter de leurs nouvelles offres : certains, tel Noos, n'appliquent le nouveau tarif que s'ils le demandent expressément, d'autres l'excluent systématiquement. Il faut donc se renseigner et ne pas hésiter à changer de FAI pour bénéficier de meilleures conditions.

1062.jpg


Mots-clés :

ABONNEMENT , CABLE , FOURNISSEUR D'ACCES A INTERNET , FRANCE TELECOM , INTERNET , PRIX , TELEPHONE




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Vous aimerez aussi
Réduisez vos impôts
Un professionnel vous accompagne dans vos démarches pour défiscaliser, valoriser votre patrimoine et faire les meilleurs choix de placements

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier