Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Consommation > Des gestes qui évitent les pannes : la maintenance de vos appareils

Des gestes qui évitent les pannes : la maintenance de vos appareils

Des gestes qui évitent les pannes : la maintenance de vos appareils
Avril 2006
Le Particulier pratique n° 312, article complet.
Auteur : LABEY (Pierre)

Des réflexes à prendre pour que votre investissement électroménager, choisi après mûre réflexion et installé dans les règles, remplisse correctement sa fonction. Un entretien éclairé.

Comme tous les appareils de la maison, l'électroménager demande des soins attentifs si l'on ne veut pas avoir à appeler le service après-vente. Surtout qu'en général, le premier technicien qui vient n'a pas la pièce à changer, et qu'il faudra de nouveau être présent pour une seconde visite. Rappelons aussi qu'une mauvaise utilisation n'est jamais couverte par la garantie.

Soutenir les postes de lavage

Les machines à laver sont très sollicitées. Il faut les installer au mieux et s'en servir correctement. Moteur et pompe sont des mécanismes qui travaillent durement et risquent de chauffer inutilement si le chargement est mal réparti, ou si les produits lessiviels ne se dissolvent pas bien.

Le lave-linge. Si vous effectuez vous-même la mise en service, n'oubliez pas de débrider le tambour en démontant l'étrier et en retirant les quatre boulons situés pour le transport à l'arrière de l'appareil. Le tuyau d'arrivée d'eau doit disposer d'un filtre avant son branchement au robinet. Et plus le tuyau cane d'évacuation est raccordé bas (dans la fourchette indiquée par le fabricant), moins la pompe de vidange aura à forcer. Veillez aussi à ce qu'il ne soit pas pincé lors du positionnement de la machine. Un bon réglage des pieds, qui respecte l'horizontalité et la verticalité de l'appareil, évitera des vibrations lors de l'essorage à grande vitesse, et prolongera sa durée de vie.

Il faut savoir qu'un lave-linge prévu pour 5 kg de capacité ne peut accepter que 3 kg de synthétique ou 2 kg de laine. N'hésitez pas à peser le linge si vous craignez de vous tromper. Et mélangez toujours des grandes pièces avec des petites pour ne pas qu'un balourd se forme, avec par exemple un peignoir en éponge. N'employez jamais une lessive mais plusieurs (poudre pour prélavage + lavage des draps, liquide pour les lavages à très basse température, lessive spéciale noir ou laine), en respectant les doses mentionnées sur l'emballage, car si vous surdosez, il y aura trop de mousse, et un rinçage supplémentaire sera automatiquement déclenché sur les modèles modernes.

Pensez de temps à autre à programmer un lavage à 90 ou 95° C pour les torchons, en ajoutant de l'eau de Javel, qui décrassera le distributeur de lessive, et surtout les petits orifices qui acheminent les produits dans le tambour. L'assouplissant est particulièrement gluant, et lorsqu'il en reste des traces dans le circuit, des moisissures ont tôt fait de se développer (laissez bien sûr toujours la machine ouverte après le dernier cycle 

). Généralement, le bac de produits lessiviels se démonte pour être nettoyé sous la douche avec de l'eau très chaude ou à la suite d'un bon trempage.

Au bas de la face avant, une trappe à ouvrir à la main ou parfois à l'aide d'une pièce de monnaie donne accès à la pompe, et permet de retirer quelques euros, des fibres arrachées ou la chaussette qui ont réussi à glisser jusque-là. Une visite à renouveler au moins deux fois par an, à moins de posséder un modèle haut de gamme qui signale toutes sortes d'anomalies via des diodes lumineuses placées sur le bandeau de commandes.

Le sèche-linge. Si son tambour est beaucoup plus grand que celui d'un lave-linge, ce n'est pas une raison pour le bourrer. Il est conçu pour contenir la charge de ce dernier, rien de plus, sinon le défoulage ne se fera pas bien, et le linge en sortira mal séché et tout froissé. Il faut évidemment vider régulièrement le filtre à peluches.

Avec un modèle à condenseur, l'eau du réservoir doit être retirée périodiquement, mais il faut aussi nettoyer de temps en temps le condenseur, où s'accumulent toutes sortes de fibres et du calcaire, sous la douche. Pour une machine à évacuation, mieux vaut avoir raccourci au maximum la longueur du tuyau qui expulse l'air chaud vers l'extérieur, et limité le nombre de coudes. En effet, un coude correspond en perte de débit à 4 m de tuyau rectiligne. Ce sera autant d'effort de refoulement à effectuer en plus pour la machine. Nettoyez l'intérieur de ce tube tous les ans pour le débarrasser des peluches.

Le lave-vaisselle. Si vous l'emportez vous-même du magasin, portez-le à deux, car un diable risque de déformer la plaque du fond et d'endommager le détecteur de fuite. Là encore, l'installation doit être réalisée avec un bon réglage des pieds et sans pincer les tuyaux d'arrivée d'eau et de vidange. Avant de verser du sel dans le réservoir, il faut d'abord le remplir d'eau pour produire de la saumure, seule capable d'aller régénérer l'adoucisseur intégré. Et ne le rechargez jamais en sel sans effectuer ensuite un cycle, ce qui interdit par exemple de le faire avant un départ en vacances : on a vu des cuves se percer sous la corrosion des grains de sel qui s'échappent lors de cette opération.

Comme les machines d'aujourd'hui sont très économes en eau (10 l pour un lavage et deux rinçages avec les plus évoluées), le dosage des produits se doit d'être très précis. La lessive en gel, même si elle se stocke facilement dans une maison de campagne humide, est déconseillée, car elle se dissout mal à basse température dans très peu d'eau. La poudre est la solution la moins chère, loin devant les dosettes. Surtout que les versions “3 en 1” ne comportent pas assez de sel pour régénérer l'adoucisseur lorsque l'eau est très dure. Si tel est le cas, il faut que la machine puise également un peu dans le réservoir de sel, mais seuls les modèles haut de gamme disposent de ce réglage d'apport en sel (voir LPP n° 310, essai du Miele G 1530 SCi). Si les verres sortent blanchis, cela signifie que le dosage en sel était trop faible ; s'ils sont irisés bleu, l'ajout du produit de rinçage était excessif.

Lors du chargement de la vaisselle, vérifiez que les bras de lavage tournent sans aucune gêne pour ne pas endommager le moteur ni la pompe. Evitez de mettre des pièces très refermées (flûtes à champagne, par exemple) dans les coins, où elles se retrouveront forcément mal lavées, surtout avec un programme court. Rincez régulièrement le filtre d'évacuation, même s'il est dit aujourd'hui autonettoyant. Les déchets qui réussissent à passer au travers stagnent dans le distributeur d'eau, une sorte de labyrinthe exigu, et finissent par le boucher, empêchant ensuite la machine de remplir sa cuve. De même, dévissez périodiquement les bras d'aspersion pour en désobstruer les orifices. Enfin, sur les appareils économiques, n'oubliez pas de rouvrir l'arrivée d'eau au retour des vacances pour ne pas que la vaisselle cuise sur les paniers et que la pompe s'échauffe (les autres modèles bloquent le programme dans ce cas).

Nettoyer les postes de cuisson

Hotte, plaque de cuisson et four ou cuisinière réclament un entretien régulier, voire immédiat. Une tache cuite est toujours plus difficile à faire disparaître... Et le gras ne manque pas de gicler partout.

La hotte. Plus elle est grande et présente une surface d'aspiration supérieure à celle de la plaque de cuisson, mieux elle remplit son office. Elle se charge d'évacuer la vapeur d'eau, les odeurs et les graisses, les deux premières s'échappant par le conduit de fumées. En son absence, la hotte est “à recyclage”, et son filtre à charbon actif doit être remplacé au moins une fois l'an, sinon les odeurs resteront dans la pièce. Dans ce cas, évitez tout flambage en dessous. Les graisses sont retenues par un filtre ad hoc en treillis métallique, qui passe au lave-vaisselle. Préférez un modèle de filtre conçu en plusieurs éléments, faciles à placer dans le panier bas, ou qui rentrent dans votre évier. Si vous cuisinez tous les jours, il faudra le laver une fois par mois, sinon il sera saturé, et la graisse ira se déposer à l'intérieur de la hotte et dans le conduit d'évacuation. Une flamme de cuisson risque alors de provoquer un incendie. Et n'oubliez pas que même si vous n'utilisez jamais votre hotte à cause de son bruit, elle se salit inexorablement 

Elle se nettoie avec un produit dégraissant ou au nettoyeur vapeur.

La plaque de cuisson. Lors de son installation, le joint d'étanchéité avec le plan de travail est primordial. Un coup d'éponge (non gratteuse) suffit souvent, juste après le service, avec du liquide vaisselle, puis un rinçage. Pour parfaire l'aspect, et surtout en cas de taches recuites, un produit correspondant au revêtement (émail, inox, verre, vitrocéramique) s'avère indispensable. Les tables vitrocéramiques se vendent généralement avec une raclette pourvue d'une lame remplaçable qui permet de racler les taches cuites sans rayer le matériau, sinon il ne faut pas hésiter à l'acquérir au rayon accessoires. Ce n'est pas une raison pour y renverser du sucre caramélisé, qui ferait des microtrous en surface.

Le four. Les modèles classiques nécessitent un produit du genre Décap'four, à l'odeur agressive, et pas mal d'huile de coude. Mais maintenant ils sont souvent autonettoyants, par hydrolyse, pyrolyse ou catalyse. Le premier principe fait appel à l'eau chaude, censée décoller les projections. Un procédé valable lorsqu'on cuisine à l'allemande, sans rien saisir ni rôtir à la broche. La pyrolyse constitue le système idéal pour nos habitudes culinaires. Le four, dont la porte est condamnée, chauffe à 500° C durant deux heures, le mieux étant de déclencher l'opération après une cuisson ayant déjà élevé la température à 200° C. Ensuite, il n'y a plus qu'à retirer les cendres sur la sole. L'ennui c'est qu'il faut tout de même laver les accessoires à la main ou au lave-vaisselle (programme intensif). Ils sont quelquefois “pyrolysables”. Attention alors à leur bon placement dans l'enceinte (en biais) pour ne pas qu'ils se déforment. Enfin, moins chère à l'achat que les autres systèmes, la catalyse est également moins coûteuse à l'utilisation. Une heure à 250° C (après là aussi une cuisson) débarrasse les parois en émail catalytique de la graisse, et ce pour une consommation électrique correspondant au quart de celle d'une pyrolyse. Arthur-Martin Electrolux a récemment eu la bonne idée de concevoir un four, le Cataluxe, avec nettoyage programmable, comme pour une pyrolyse. Il existe toutes sortes de modèles à catalyse, certains avec peu de parties en cet émail poreux qui impliquent alors un nettoyage manuel des autres parois (derrière le gril souvent), donc pas très pratiques.

Assurer la maintenance du froid

La pire punition pour un réfrigérateur ou un congélateur, c'est de laisser sa porte ouverte, surtout par temps de canicule 

Le moteur et le compresseur s'affolent, et finissent pas lâcher. Avant de le remplir, il faut éliminer les suremballages, et disposer les aliments sans entraver la circulation d'air à l'intérieur, et sans qu'ils touchent la paroi du fond, ce qui provoquerait un point de condensation et entraînerait un dégivrage. Lors du nettoyage, arrêtez-le, et n'utilisez pas de produit à effet oxydant, ce qui exclut entre autre l'eau de Javel. De l'eau citronnée ou mélangée à du vinaigre d'alcool, ou encore du liquide vaisselle, suffit généralement. Vous pouvez aussi employer du Fridge Cleaner de Stanhome. N'oubliez pas le lavage minutieux du joint où se nichent les moisissures. Démontable, il se savonne aisément dans l'évier. Il faut également aspirer de temps en temps le réseau du condenseur placé à l'arrière : facile à dire et à réaliser pour un modèle simplement posé, beaucoup moins avec un appareil encastré qu'il s'agit alors de sortir de son meuble (tous les deux à trois ans).

Le congélateur (éteint) se dégivre plus rapidement avec un nettoyeur vapeur. Cela permet, après un bon essuyage et une remise en température, d'y replacer plus vite les denrées stockées en attendant dans des sacs isothermes, sans faire appel au congélateur d'un parent ou d'un voisin. Lorsque vous rapportez des produits frais à surgeler, enclenchez systématiquement la fonction Super frost (-24 à -32° C, suivant les modèles), même pour de faibles quantités : les cristaux de glace se formeront plus petits et ne dégraderont pas la texture et le goût des aliments. Si votre appareil se trouve dans la cave ou le garage, toujours plus poussiéreux, aspirez le circuit à l'arrière deux fois l'an pour enlever moutons et toiles d'araignée.

Le petit électroménager aussi

Plus les appareils sont petits, et plus ils sont fragiles et réclament des précautions. D'ailleurs, une importante partie du petit électroménager est classée non réparable. Cela veut dire que s'il tombe en panne durant la garantie, on vous l'échange. Ensuite, on vous propose au mieux un nouveau modèle avec une ristourne.

Le grille-pain doit être régulièrement débarrassé des miettes. Un tiroir amovible est généralement prévu. Il ne faut pas forcer le passage avec des morceaux de pain trop gros qui déformeraient les grilles, abîmeraient les ressorts et finiraient par dégrader le mécanisme.

Le robot culinaire a maintenant des accessoires qui passent au lave-vaisselle ou dans l'évier, sauf la partie moteur. Attention cependant aux éléments (poussoir à aliments) qui ne supportent pas la chaleur. Lors de l'utilisation, découpez au couteau les aliments durs qui risqueraient de bloquer la lame ou le fouet et d'endommager le moteur.

La cafetière électrique a un ennemi : le calcaire. Certains modèles intègrent un filtre à changer régulièrement, lire les indications de la notice. Autre solution, employer de l'eau minérale peu chargée en calcium. Le détartrage au vinaigre d'alcool n'est pas recommandé. Mieux vaut se servir d'un détartrant spécialisé, qui laissera moins de goût. Ne jamais passer le réservoir d'eau d'une cafetière au lave-vaisselle, la chaleur détériorerait le petit filtre de sortie.

Le fer à repasser. Certains comportent un filtre anticalcaire remplaçable, d'autre non. Mieux vaut alors prendre de l'eau déminéralisée en bouteille. Les grosses centrales vapeur ou le fer associé à un nettoyeur vapeur sont beaucoup moins fragiles, et leur cuve en inox ou en aluminium se détartre au vinaigre blanc. Vous pouvez aussi y laisser tremper la semelle du fer en inox ou en aluminium. Attention également au vrillage du cordon électrique ou de celui du raccordement vapeur, grande cause de panne.

L'aspirateur. Aujourd'hui, il nous garantit un air plus propre à la sortie. Cela n'est vrai que si le système de filtration se trouve en parfait état. Pour qu'il le reste longtemps, il faut utiliser les sacs de la marque de l'appareil, vendus avec le filtre de protection du moteur que l'on change tous les dix ou douze sacs. Ils sont beaucoup plus résistants, laissent passer moins de micropoussières, et ont généralement une capacité supérieure aux modèles sans marque que l'on achète en supermarché, même s'ils sont plus chers. Si vous n'êtes pas en charge du ménage, jetez quand même un coup d'œil au sac : trop plein, il risque d'éclater et d'endommager le moteur ainsi que le filtre “à particules” de sortie d'air Hepa. Ce dernier coûte de 20 à 40 €, et se remplace au moins une fois l'an, à moins qu'il ne se lave. Un appareil sans sac nécessite également le même type de filtre Hepa, sinon c'est un aspirateur seau de bricolage. Il y a bien un indicateur de remplissage du sac mais, malheureusement, aucun modèle ne se stoppe lorsque le sac ou le réservoir est plein. Le suceur spécial sols doit être débarrassé des moutons, cheveux ou poils accrochés dans le velcro. Et si la puissance d'aspiration chute d'un coup, passez en revue le flexible, les tubes ainsi que les filtres pour trouver où ça coince.

Pierre Labeÿ


Mots-clés :

APPAREIL ELECTROMENAGER , ENTRETIEN , EQUIPEMENT DOMESTIQUE




Outils pratiques :

Vous aimerez aussi
Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier