Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Consommation > Douze pots de confitures de fraises

Douze pots de confitures de fraises

Douze pots de confitures de fraises
Avril 2006
Le Particulier pratique n° 312, article complet.
Auteur : SARGIS (Marise)

Les marques de distributeurs font aussi bien, voire mieux, que la marque nationale choisie en référence.

Dans les rayons, les produits des grandes surfaces occupent la première place, loin devant les marques nationales. Les consommateurs ont le choix entre un 1er prix, une copie de la marque nationale leader et une version plus haut de gamme, trois créneaux de ce que l'on appelle dans le métier les MDD. Les marques nationales tendent à être reléguées en bas des rayonnages puisqu'elles se vendent sans effort. La confiture de fraises reflète plus que jamais cet état de fait. Produit emblématique que nous avions déjà choisi lors de notre comparatif de prix pour illustrer notre article consacré au hard discount (LPP n° 311), mais que nous avons décidé cette fois de déguster.

Copies réussies

Quelle enseigne produit la meilleure MDD ? Aucun consommateur ne s'est laissé séduire par le pot 1er prix, comprenant essentiellement du sirop de glucose fructose bas de gamme et des fraises au minima réglementaire : 35 g pour 100 g. Ensuite, se place le segment moyenne gamme, autour de la confiture industrielle référence, Bonne Maman, avec 50 g de fruits, plus sucrée qu'aromatique mais comportant des morceaux qui font bonne impression. Toutes les MDD la copient avec succès, toujours pour moins cher.

Enfin, vient la dernière catégorie la plus qualitative : trois échantillons sous logo AB (agriculture biologique) et deux sous le vocable Fraises du Périgord. Pas de surprise, ce sont eux qui ont recueilli les meilleurs scores. Bio Village de Leclerc est le mieux placé : la note la plus élevée de notre panel, et moins cher que Bonne Maman 

Pour les ingrédients, hormis le 1er prix, toutes les confitures comportent de 50 jusqu'à 65 g de fraises qui leur permettent d'apposer sur leur étiquette la mention “Extra” qui correspond à un seuil de fruits fixé à 45 g/100 g. L'indication Fraises du Périgord constitue un plus dans la mesure où il s'agit de l'une des excellentes variétés à confiture avec la mara des bois, la senga sengana et la ferne de Californie. La qualité de la fraise semble ici supplanter la quantité : nos meilleurs pots sont réalisés avec des fraises bio ou du Périgord, mais avec 55 g de fruits et non pas 65 g.

M.S.

Mots-clés :

ALIMENTATION , CONFITURE




Outils pratiques :

Vous aimerez aussi
Réduisez vos impôts
Un professionnel vous accompagne dans vos démarches pour défiscaliser, valoriser votre patrimoine et faire les meilleurs choix de placements

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier