Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Téléphone-Internet > Test comparatif : 12 cadres photos numériques, vos souvenirs bien nets

Test comparatif : 12 cadres photos numériques, vos souvenirs bien nets

Février 2009
Le Particulier pratique n° 343, article complet.
Auteur : LABEY (Pierre)

Douze cadres photo numériques passés au banc d'essai à partir de photos de mire et de chartes couleur, ainsi que de photos (10 Mpixels) “piégeuses” soit par la luminosité ou le contraste, soit par la définition. Test des autres fonctions éventuelles comme la liaison wi-fi ou l'adaptation automatique à la lumière de la pièce. Et, bien sûr, de la facilité d'utilisation.

Véritable succès commercial, le cadre photo numérique arrive aujourd'hui à pleine maturité. Certains radios-réveils et le téléviseur haute définition grand format lui ont emprunté son principe de défilement automatique des images. Nous nous sommes ici concentrés sur des modèles dédiés à ­l'exposition des photos, qui peuvent, néanmoins, offrir quelquefois d'autres usages. Il faut dire que, à l'heure du numérique, les tirages photo sont en chute libre. Le cadre photo permet de pallier ce défaut de visibilité des images, sans avoir à les faire tirer, à les tirer sur un automate ou à les développer soi-même.

Au prix moyen du tirage papier, le cadre est vite amorti, à condition d'avoir déjà un ordinateur ou un disque dur multimédia pour stocker les clichés et libérer les cartes mémoire de l'appareil photo. Même si vous projetez de faire des tirages, il donne la possibilité de choisir après réflexion, et a un effet “Polaroïd” bien plus significatif que le petit afficheur au dos de l'appareil photo.

Le cadre photo numérique est également destiné aux photographes passés au numérique (avaient-ils vraiment le choix ?), mais réfractaires à l'informatique – ou qui ne sont pas équipés. Les fabricants jouent sur les deux tableaux, et la plupart de leurs produits s'adressent tout à la fois aux adeptes de l'informatique et aux autres. Ce sont aussi des objets à vocation décorative, d'où, quelquefois, des habillages interchangeables pour s'adapter à l'ambiance.

Certains offrent des fonctionnalités inédites. Le Parrot Specchio by Martin Szekely fait office de miroir lorsque l'appareil est éteint, une bonne idée, mais un peu chère. L'Avidsen est doté d'une fonction de télésurveillance : une caméra et un détecteur de mouvements signalent l'arrivée d'un visiteur ; le microphone intégré, réglable en fonction de l'intensité des pleurs, permet de surveiller les enfants qui dorment dans la chambre (avec l'image infrarouge ou classique, si une lumière éclaire un peu la pièce). Grâce à son récepteur TNT, le Metronic se transforme en téléviseur de voyage...

Le So Family de Telefunken ravira ceux qui ne se sont pas encore convertis à Internet. Créé en collaboration avec le site kizoa.com (01.74.87.54.85), il est très simple à utiliser. Le propriétaire du cadre se contente de brancher sa base-support à une prise téléphonique (pas besoin de se connecter à Internet). Ses proches ou ses amis internautes déposent des photos à son adresse sur le site en question, et il reçoit un diaporama d'une cinquantaine de photos au maximum par jour. Ce service revient à 0,34 €/min par appel ou à 71,88 €/an pour un abonnement de 2 ans (7,99 € pour un mois d'essai).

Comme sur les autres modèles, les clichés ne sont pas stockés dans la mémoire du cadre au format issu de l'appareil photo. Leur nombre de pixels est ramené à celui de l'écran. L'image est affichée plein cadre. Concrètement, elle est coupée en hauteur sur les cadres format 16/9 et en largeur sur les formats 4/3 (sauf si vous disposez d'un appareil photo équipé d'un capteur 4/3 comme certains Panasonic ou Olympus).

En revanche, si vous vous amusez à rentrer dans la mémoire du cadre les images prises avec un téléphone mobile muni d'un appareil photo basse résolution (seuls quelques modèles dédiés à la photo font exception), le résultat sera neigeux, dépourvu de définition et de contraste. On peut comparer un cadre numérique à une impression papier : si la définition de la photo est trop faible par rapport au format du papier, le rendu est mauvais.

Pierre Labeÿ


Mots-clés :

CADRE , PHOTOGRAPHIE




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier