Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Consommation > Guide d'achat : les jumelles

Guide d'achat : les jumelles

Novembre 2008
Le Particulier pratique n° 340, article complet.
Auteur : FRANCISCO (Sylvie)

Parmi les centaines de modèles de jumelles qu'offre le marché, comment distinguer l'authentique instrument de précision du simple gadget ?

La performance optique repose sur de multiples paramètres : grossissement et diamètre des objectifs, diamètre de la pupille de sortie, largeur du champ de vision, dégagement oculaire, indice crépusculaire, nombre, courbure et disposition des lentilles, disposition des prismes réfractaires, etc. Difficile donc d'évaluer de prime abord la qualité des différentes pièces optiques et mécaniques, leur précision d'assemblage et de réglage.

Il n'existe pas de jumelles idéales, tout dépend de l'utilisation que l'on souhaite en faire. Ainsi, les “jumelles de poche”, très légères et peu encombrantes, suffisent, de jour ou avec beaucoup de lumière, pour les randonnées, les visites dans les musées, les spectacles... Les “jumelles compactes” sont indiquées pour observer des animaux et des paysages en plein jour. Plus polyvalentes mais un peu plus lourdes, les “jumelles standard” permettent une observation diurne ou dans une relative pénombre. Dans de faibles conditions d'éclairement, voire de nuit, il faut des jumelles “à large ouverture”, généralement fixées sur un trépied. Le diamètre des objectifs varie en conséquence : 20-25 mm sur les jumelles de poche, 30-35 mm sur les compactes, ­­40-45 mm sur les standards, 50 mm et plus sur les jumelles à large ouverture. Le facteur de grossissement est, en général, compris entre 7x et 10x. Il ne saurait être question de rechercher systématiquement le plus grand diamètre d'objectifs et le plus grand facteur de grossissement. Le meilleur choix résulte du compromis entre le poids et l'encombrement, tout en tenant compte de l'ergonomie, de la maniabilité, de la longévité et du prix (de 20 à 2 000 € suivant les modèles).

A petit prix, des défauts d'assemblage rédhibitoires

Au-dessous de 200 €, seules quelques jumelles de poche de fabrication japonaise présentent un intérêt : les Sherpa 8 x 25 à 39 € ou, mieux, les Queyras 8 x 32 à 145 € de Paralux, les Travelite V 9 x 25 à 180 € de Nikon, les UCF WP 10 x 25 à 149 € de Pentax. Mais leur petit diamètre d'objectifs les cantonne à un usage en plein jour, dans des conditions optimales d'éclairement. Les autres modèles, notamment ceux à prismes en toit (voir encadré p. 33) dotés d'objectifs de 30-35 mm, sont à fuir. Optiquement et mécaniquement semblables, ils sont, pour la plupart, réalisés dans les mêmes usines chinoises, puis revendus sous diverses marques de fabricants (par exemple, Nikon et Paralux, qui proposent, par ailleurs, des versions plus abouties, et donc plus chères ; Vanguard) ou de distributeurs (Decathlon Géonaute, etc.). Les défauts de conception et/ou d'assemblage sont courants. Le plus gênant concerne le parallélisme des deux systèmes optiques : s'ils ne sont pas parfaitement alignés entre eux, l'image est double, ce qui provoque une intense fatigue visuelle, voire des nausées, migraines ou vertiges. Un alignement parfait nécessite des machines-outils à commande numérique très coûteuses. Or, tous les fabricants n'en possèdent pas.

Même lorsque l'image n'est pas dédoublée, il est fréquent qu'elle soit d'une affligeante médiocrité : elle “saute” constamment, manque de contraste, de netteté, de relief, de détails ; les couleurs sont ternes ; le champ de vision est étroit ; le dégagement oculaire faible ; les contours des objets peuvent être irisés ou déformés, etc. Cela est dû à la mauvaise qualité du verre utilisé et des traitements antireflet appliqués, ainsi qu'à une découpe et un polissage approximatifs. Par ailleurs, le réglage des oculaires est souvent saccadé ; la mise au point impossible à faire sur les sujets situés à moins de 4 ou 5 m, voire 8 m ; l'ergonomie laisse à désirer ; la résistance aux chocs, aux agressions météorologiques, aux infiltrations d'eau ou de poussières est médiocre...

En moyenne gamme, un gain optique, mécanique et ergonomique

A partir de 200 €, un cap est franchi en termes de qualité d'image. Cette tranche de prix est largement investie par les fabricants japonais tels Canon, Kowa, Minolta, Nikon, Olympus, Pentax. Si l'on considère les modèles les plus demandés (grossissement 8x ou 10x, diamètre d'objectifs compris entre 30 et 45 mm), on constate que, par rapport aux produits bon marché, les pièces optiques et les traitements antireflet sont bien plus performants ; le champ de vision est, à grossissement équivalent, plus large ; l'image nette sur une plus large zone, au centre comme vers la périphérie ; les contrastes entre zones claires et sombres sont plus marqués ; le rendu des couleurs et du relief gagne en fidélité ; la mise au point rapprochée s'effectue parfois à partir de 2,50 ou 3 m... De plus, certains modèles sont remplis d'un gaz inerte qui limite l'infiltration des poussières, la buée, les attaques fongiques. D'autres disposent d'une mise au point vraiment “interne”. La plupart sont revêtus d'une gaine de protection extérieure en caoutchouc. Pour les porteurs de lunettes, des œilletons coulissants ou pivotants remplacent généralement les œilletons fixes repliables, moins pratiques et moins durables.

Conseils d'un pro ou avis d'internautes pour faire le point. Les progrès optiques, mécaniques ou ergonomiques peuvent ne concerner que quelques modèles ou certaines versions d'une référence donnée (8x mais pas 10x, ou 32 mm mais pas 42 mm, par exemple). Le conseil d'un professionnel s'avère précieux. Si vous préférez acheter par correspondance, lisez auparavant les comparatifs effectués régulièrement par des magazines tels que L'Oiseau Mag ou Chasseur d'images, et les commentaires d'utilisateurs sur les forums Internet spécialisés.

En haut et très haut de gamme, une image époustouflante

Qualité optique et longévité accrues, voilà ce qui caractérise les jumelles haut de gamme et très haut de gamme, essentiellement de fabrication européenne. Compte tenu de leur durée de vie (garantie 20 à 30 ans, voire à vie), le prix élevé est censé être amorti dans le temps.

Swarovski et Leica, deux noms synonymes d'excellence. Tous les modèles de ces fabricants présentent une finition ultrasoignée et une image époustouflante. La forme très étudiée des lentilles et des prismes (champ plat, lentilles asphériques, etc.) et la qualité des traitements antireflet permettent de réduire les problèmes de géométrie ou d'aberrations chromatiques. L'image offre un champ de vision élargi, une netteté jusqu'en périphérie, une luminosité sans égal. Elle assure aussi une grande fidélité des couleurs et un excellent contraste, grâce aux lentilles taillées dans la fluorite, un verre à base de calcium fluoré dont la structure cristalline corrige la dispersion du spectre lumineux. Dans cette gamme, les jumelles sont prévues pour résister à des conditions extrêmes : les matériaux affichent une grande stabilité dimensionnelle, même en cas de fortes variations de température ; plongés à 4 m de profondeur, les modèles Swarovski restent étanches une heure ; une gaine extérieure en caoutchouc antidérapante protège les instruments des chocs, des infiltrations de poussières et d'eau, etc.

Dans le très haut de gamme, l'allemand Zeiss s'impose comme un rival sérieux. Certaines de ses jumelles s'attirent des éloges nourris des professionnels et des amateurs avertis. Mais d'autres souffrent de défauts inadmissibles à pareil prix... Plusieurs fabricants japonais (Nikon, Bushnell, Kowa, Steiner, Perl et Pentax), très présents sur le marché de milieu de gamme, proposent aussi des modèles remarquables par leur qualité d'image. Cette dernière est, certes, un cran au-dessous de celle offerte par des jumelles Swarovski, Leica ou Zeiss, mais à même de séduire les observateurs exigeants pas forcément fortunés.

Sylvie Francisco


Mots-clés :

JUMELLES , MATERIEL AUDIOVISUEL




Outils pratiques :

Vous aimerez aussi
Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier