Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Téléphone-Internet > Sur Internet, le réseau Facebook est beaucoup trop indiscret

Sur Internet, le réseau Facebook est beaucoup trop indiscret

Sur Internet, le réseau Facebook est beaucoup trop indiscret
Mars 2008
Le Particulier n° 1023, article complet.

Facebook, le plus connu des réseaux dits "sociaux" sur Internet, est l'objet de nombreuses critiques. D'une part avec l'arrivée de la publicité sur le site. D'autre part, parce que la Commission nationale informatique et libertés (Cnil) s'inquiète de la confidentialité des données qui y sont publiées.

Une convivialité à la carte.

Sur Facebook, comme sur Myspace ou Netlog, autres réseaux du Web, l'inscription et l'utilisation du site sont gratuites. Chaque membre peut afficher son "profil" personnel, ses photos, envoyer des images et des vidéos à son "cercle d'amis". Si vous acceptez qu'une de vos connaissances devienne votre "ami", vous avez alors accès à son cercle d'amis et elle au vôtre. Ainsi, les relations se tissent sur la toile et le réseau grossit très rapidement. Facebook revendique aujourd'hui 64 millions de personnes inscrites à travers le monde. Le petit site, créé à l'origine pour mettre en ligne les photos d'une même promotion, est devenu un réseau gigantesque et international (www.facebook.com).

Des données très accessibles.

Ce développement rapide a amené la Cnil à s'inquiéter de l'usage fait par Facebook des données des internautes. Par exemple, comment sont utilisées les adresses Internet des invités du cercle d'amis ? Ou les données telles que les opinions politiques, religieuses, les orientations sexuelles, ou les préférences culturelles demandées à l'inscription ? Certes, les utilisateurs ne sont pas obligés de répondre pour créer leur profil. Ils peuvent aussi limiter l'édition de certaines données personnelles en cliquant sur "privacy". À condition de comprendre l'anglais ou l'espagnol, seules langues utilisées sur Facebook. Une version en français est attendue avant cet été. Enfin, de plus en plus d'employeurs consultent Facebook. Certains pourraient voir d'un bon œil vos loisirs ou initiatives professionnelles (projets, voyages...). Mais d'autres pourraient estimer que vos opinions ou vos loisirs ne leur conviennent pas. Pour cloisonner les cercles d'amis, les utilisateurs avisés ouvrent plusieurs profils, soigneusement choisis...


Mots-clés :

CNIL , INTERNET




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Vous aimerez aussi
Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier