Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Téléphone-Internet > Internet + téléphone + télévision : les offres 3 en 1 en point de mire

Internet + téléphone + télévision : les offres 3 en 1 en point de mire

Internet + téléphone + télévision : les offres 3 en 1 en point de mire
Janvier 2008
Le Particulier n° 1020, article complet.
Auteur : VILARASAU (Katia)

Après Internet et la téléphonie illimitée, c'est la télévision qui se consomme de plus en plus via la technologie ADSL. Si les offres semblent très proches, les services proposés font souvent la différence. Revue de détails des opérateurs.

Naviguer sur la toile ou téléphoner grâce à l'ADSL est devenu banal. Près de 5 millions d'internautes communiquent par ce moyen, selon l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), ce qui représente plus de 30 % des appels de téléphone fixe et 40 % des appels vers l'international. La télévision par ADSL n'est pas en reste, avec plus de 3,8 millions de foyers abonnés, soit, désormais, davantage que le câble (3,4 millions). Avec leurs formules "triple play" (Internet, téléphone, télévision) de 30 à 50 € par mois, les fournisseurs d'accès à Internet (FAI) ont su convaincre les internautes. Mais en laissant de côté les questions de débits... Or, ces services sont gourmands en bande passante : 1 mégabits par seconde (Mbit/s) pour surfer sur la toile ou téléphoner, mais de 4 à 5 Mbit/s pour recevoir la télévision.

Pour bénéficier de l'ADSL, mieux vaut être proche du central téléphonique.

Pas de problème, a priori, pour la technologie ADSL, capable de fournir un débit maximal de 8 à 22 Mbit/s. Mais encore faut-il, pour en profiter pleinement, se trouver à proximité immédiate du central téléphonique dont dépend la ligne. Au-delà de 2,5 à 3 km, le signal s'affaiblit et le débit nécessaire pour recevoir la télévision n'est plus assuré. Mieux vaut donc ne pas se fier aux débits annoncés par les opérateurs, mesurés au départ de la ligne, mais jamais atteints à votre domicile... Dans tous les cas, il sera prudent de vérifier, avant de souscrire une offre triple play, que l'on se trouve bien en zone dégroupée, là où l'opérateur dispose de ses propres installations et propose des débits plus élevés, et que la ligne est éligible à ce type de services. Pour le savoir, il suffit de consulter le site www.degrouptest.com, à partir de votre numéro de téléphone et de votre code postal. Si vous habitez dans une zone non dégroupée, vous aurez accès à Internet et à la téléphonie par ADSL, mais pas à la télévision. Seule alternative alors pour bénéficier d'une offre 3 en 1 : le câble, si votre ville en est équipée, car, cette fois, le débit est identique, quel que soit le lieu d'habitation. En sachant que la présence d'un seul opérateur sur ce marché, Numericable, ne vous permettra pas de faire jouer la concurrence

Avec la téléphonie par ADSL, vous pouvez vous passer de France Télécom.

Grâce aux débits de l'ADSL, la téléphonie offre, en principe, une bonne réception. Mais le vrai confort des offres triple play est de pouvoir appeler sans compter vers les numéros fixes en France métropolitaine (pas toujours vers les départements d'outre-mer), de même que vers les fixes ou les mobiles dans 40 à 70 pays. Un conseil : vérifiez la liste des destinations proposées par les FAI si vous appelez souvent à l'étranger. Autre avantage de la téléphonie par ADSL : pouvoir se passer de l'abonnement France Télécom, en choisissant l'option de dégroupage total, avec une économie de 16 € par mois à la clé. Tous les FAI, même Orange, filiale de l'opérateur historique, offrent cette possibilité en résiliant eux-mêmes votre abonnement. Mais attention, une fois le lien coupé avec France Telecom, votre ligne téléphonique sera suspendue en cas de coupure de courant ou de perturbation sur la connexion Internet. Et notez que certains appareils (fax, ­Minitel, télé­surveillance) ne fonctionnent pas avec une ligne haut-débit. Conserver la ligne France Télécom peut aussi se révéler avantageux si vous téléphonez beaucoup vers les mobiles. Car les FAI sont beaucoup plus chers sur ce type ­d'appels. Joindre en journée un mobile Orange ou SFR coûte jusqu'à 0,19 €/mn (plus 0,25 € de mise en relation) depuis une ligne ADSL Darty, contre 0,095 €/mn (plus 0,18 €) avec France Télécom. Pour un appel vers un mobile Bouygues Télécom en journée, c'est Free qui décroche la palme du tarif le plus élevé, avec 0,28 €/mn (plus 0,29 €), contre 0,128 € (plus 0,18 €) avec France Télécom.

Beaucoup de chaînes de télévision, mais les plus intéressantes sont en option.

L'offre de télévision par ADSL ou par câble, qui comporte aussi les chaînes gratuites de la TNT, impressionne d'abord par le nombre de ­ programmes proposés : de 41 chaînes pour Tele2 jusqu'à 100 chaînes pour Free et pas moins de 110 chaînes avec le câble dans l'offre de base de Numericable

Mais quantité ne rime pas toujours avec attractivité. Ainsi, Free inclut dans son bouquet une cinquantaine de chaînes étrangères et régionales, d'un intérêt relatif. Quant à l'offre de Numericable, elle ne comprend qu'une seule chaîne cinéma... de courts-métrages. Pour regarder des films récents, des programmes jeunesse ou du sport, il faut mettre la main à la poche. En optant, par exemple, pour des chaînes à la carte ou des packs thématiques (à partir de 2 € par mois), ou en vous abonnant aux bouquets de Canal+ (pour 31,90 € par mois) ou de CanalSat (à partir de 20,90 € par mois). Grâce à l'ADSL, vous recevez ainsi les programmes du satellite sans parabole, ni décodeur, mais en payant toutefois des frais d'accès (40 €) et avec un engagement minimal d'un an. Veillez à bien tester la qualité de réception des chaînes gratuites avant d'opter pour des offres payantes : si le débit n'est pas suffisant pour les unes, il ne le sera pas plus pour les autres !

Enregistrement, VoD, différé... des fonctionnalités différentes selon les opérateurs.

La télévision par ADSL offre également de nouvelles fonctionnalités, comme la possibilité de regarder des vidéos à la demande (VoD, voir le n° 1015 du Particulier, p. 74), ou le contrôle du direct, pour suspendre puis reprendre un programme (compétition sportive...) au gré de ses envies et sans manquer une image. Mais tous les FAI ne proposent pas le même niveau de services (voir notre tableau p. 80 et 81). Rares sont ceux, comme Club-Internet, qui permettent de regarder une chaîne tout en enregistrant une autre (option double tuner), ou comme Orange, Darty et Numericable, avec lesquels vous pouvez regarder deux chaînes différentes sur deux télévisions. D'autres, comme Alice ou Tele2, ne proposent pas de fonction enregistrement dans le décodeur numérique, vous obligeant à utiliser un magnétoscope. Notez que ces services sont bien souvent payants. Autre option proposée par quelques FAI (Club-Internet, Orange, Numericable) : le "courant porteur en ligne" (CPL). Il s'agit de prises qui permettent de relier sans câble la box au décodeur, ou différents ordinateurs entre eux, grâce au seul réseau électrique. Plus besoin d'installer la télévision et le PC dans la même pièce. Cette alternative au wifi est facturée entre 69 et 99 € la paire de prises, selon les fournisseurs d'accès. Enfin, tous les FAI proposent, en option, des packs sécurité, pour protéger la connexion Internet des virus informatiques, ainsi qu'une aide à l'installation, parfois gratuite ou bénéficiant de l'avantage fiscal des emplois à domicile. Mais attention, si tous ces services semblent alléchants, ils renchérissent le coût global. Tout comme l'assistance par téléphone qui, à l'exception de celle d'Alice, reste toujours payante (voir p. 15).

Katia Vilarasau


Mots-clés :

ADSL , DECODEUR NUMERIQUE , FOURNISSEUR D'ACCES A INTERNET , INTERNET , TELEPHONE , TELEVISION




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Vous aimerez aussi
Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier