Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Transports > Comprendre Internet : les comparateurs de vols

Comprendre Internet : les comparateurs de vols

Septembre 2007
Le Particulier pratique n° 327, article complet.
Auteur : BARRON (Edwige)

Premier secteur du e-commerce, l'achat de voyages constitue 21 % des ventes sur Internet en France. Sur les 3 490 sites répertoriés, seuls quelques-uns sont des comparateurs de prix, les autres étant la vitrine d'un tour-opérateur ou d'une compagnie aérienne. L'an dernier, un tiers des acheteurs d'e-tickets sont passés par des comparateurs.

Trois comparateurs dominent le marché

En tête, www.easyvoyage.com et www.voyages.kelkoo.fr pèsent chacun un tiers des ventes ; www.voyagermoinscher.com et une myriade d'autres, moins importants, représentent le troisième tiers. Plus récemment sont apparus www.sprice.com, excellent sur l'Asie ; www.mobissimo.fr, très pointu sur les états-Unis ; www.illicotravel.com, à la présentation graphique révolutionnaire, et www.kayak.fr, qui mémorise l'évolution des prix, et permet une alerte vous prévenant des bons tarifs pour le trajet recherché.

Toutes les offres en un clic

Le point fort des comparateurs est de faire rapidement le tour du marché. Leur contenu est à peu près identique. Mêmes vols, mêmes prix à quelques euros près. Tous collectent les offres, les comparent et reroutent vers les agences en ligne comme Lastminute, Terminal A, Vivacances, Go Voyages, Opodo, Ebookers, Voyages-sncf.com, BravoFly, qui vendent chacune, en les comparant aussi, des vols négociés auprès des compagnies régulières, charters ou low cost. Les différences ne portent que sur des détails : par exemple, Easy Voyage propose des dégriffés de spécialistes, tels Marmara ou Look Voyages ; Kayak.fr, le leader américain, ne reroute, pour l'instant, qu'Ebookers et Expedia. C'est davantage leur ergonomie qui les distingue.

Les critères de tri

Normalement, le meilleur prix s'affiche en premier, sauf pour Kelkoo, très décevant, car il ne fait pas ce tri. Illicotravel, avec ses histogrammes colorés, montre bien si la différence de coût vaut la peine d'accepter un horaire moins confortable. D'autres sites sont frustrants sur certains plans : sur Kayak.fr, la disponibilité n'est pas donnée en temps réel ; Liligo ne propose que les tarifs les plus intéressants, un choix forcément limité.

Le renvoi aux agences

Tous les comparateurs ont pour fonction de confronter l'offre des agences de voyages en ligne, et de vous permettre ensuite de basculer sur celle qui vend le vol choisi. Quant à www.voyagermoinscher.com, il est d'une autre époque : il faut faire soi-même la comparaison, agence en ligne par agence en ligne ; tout le bénéfice d'un comparateur est réduit à zéro 

Le mode de financement

Les sites sont rémunérés au nombre de clics effectués par les internautes (quand un client est arrivé par leur biais). Sauf les derniers venus (Sprice, Liligo), supposés se financer uniquement par les bannières de publicité.

Le choix de l'assurance

Partout, la case “assurance” est cochée d'office. Vous aurez donc à la supprimer de votre propre chef si vous possédez une carte bancaire qui vous en offre déjà une. Certains sites sur lesquels vous pouvez déboucher, comme Ryanair, rendent l'opération très laborieuse.

Edwige Barron


Mots-clés :

INTERNET , PRIX , TRANSPORT AERIEN




Outils pratiques :

Vous aimerez aussi
Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier