Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Economies d'énergie > Et aussi les autres aides ponctuelles

Et aussi les autres aides ponctuelles

Décembre 2008
Le Particulier n° 1031, article complet.
Auteur : FERRON (Aurélien)

Largement moins distribués que les prêts présentés dans les pages précédentes, certains financements méritent pourtant que vous vous y intéressiez. Si vous remplissez les conditions pour y prétendre, ils sont, en effet, souvent imbattables.

Les subventions de l'agence nationale pour l'amélioration de l'habitat (Anah)

Si vous êtes propriétaire de votre résidence principale (achevée depuis au moins 15 ans) et que vos ressources annuelles n'excèdent pas un certain seuil (34 511 € en province et 43 270 € en Île-de-France pour un couple avec 2 enfants à charge), vous pouvez bénéficier d'une subvention de l'Anah pour financer certains travaux. Sont concernés l'amélioration du confort de votre logement (travaux de sécurité, de salubrité ou d'équipement), les travaux d'accessibilité ou d'adaptation de votre logement aux personnes handicapées, et les travaux en faveur du développement durable (économies d'énergie, d'eau, isolation acoustique). En contrepartie, vous devez vous engager à occuper votre logement pendant 6 ans après l'achèvement des travaux. Cette subvention est généralement comprise entre 20 et 35 % du coût des travaux, dans la limite de 13 000 €.

Aides régionales

Près de la moitié des aides à l'habitat distribuées par les Régions concernent la promotion des énergies renouvelables et la maîtrise de l'énergie. Soit elles proposent des subventions, soit elle prennent en charge tout ou partie des intérêts d'emprunt pour financer ces travaux via des partenariats de distribution avec des banques régionales, la Banque Solfea (GDF Suez) ou Domofinance (EDF). Les propriétaires (occupants ou bailleurs) d'un logement construit avant 1982 dans le Nord-Pas-de-Calais bénéficient ainsi d'un prêt à taux zéro (Isolto) pour financer des travaux d'isolation de toiture (puis, en complément éventuel, des murs et fenêtres) d'un montant pouvant aller jusqu'à 4 000 € (ou 6 000 € si le matériau utilisé est « éco-isolant », en cellulose, laine de bois ou plumes de canard, notamment). En Picardie, cette même catégorie de propriétaire peut bénéficier de « Picardie Avantage Isolation », un prêt à taux zéro pour les travaux d'isolation (jusqu'à 10 000 €), quelle que soit l'ancienneté du logement, et de « Picardie Avantage Énergie » pour l'installation de certains types de chauffage au bois ou de pompes à chaleur (jusqu'à 25 000 €). Grâce au prêt Isolaris, les propriétaires (ou bailleurs) de la région Centre peuvent aussi emprunter, toujours à taux zéro, 5 000 € pour des travaux d'isolation (toiture, murs et planchers, uniquement), 6 000 € pour s'équiper d'un chauffe-eau solaire, 10 000 € pour un système solaire combiné, voire 15 000 € en cas de cumul entre travaux d'isolation et installations solaires thermiques. La région Aquitaine, elle, prend en charge 2 points du prêt finançant un chauffe-eau solaire, un système solaire combiné ou des panneaux solaires. D'autres collectivités locales proposent des prêts, mais très souvent sous condition de ressources.

Aides des Départements et des communes

Les départements, communes ou re­­-grou­­­pements de communes pro­­­po­­­­­­sent des aides, généralement sous condition de ressources (souvent cal­­­­­quées sur celles de l'Anah) pour les travaux destinés au maintien à domi­­cile des personnes âgées ou handicapées et à la remise en état de logements insalubres.

Fabricants et distributeurs

Une quinzaine de fabricants et distributeurs de chaudières (Ariston, ELM Leblanc, Geminox, Saunier-Duval, Vaillant...) et de fenêtres (Grofillex, Technal et Veka) ont noué des partenariats avec la Banque Solfea. à condition d'être client (ou futur client) de GDF Suez, vous pouvez obtenir un prêt inférieur à 2 %, voire à 1 %, l'installateur se chargeant des formalités d'obtention du crédit.

Comment se renseigner ?

Plus de 800 aides publiques, tous types confondus (subventions ou prêts), sont recensées par le réseau Habitat & Développement. Vous pouvez les consulter, via un moteur de recherche par départements sur www.habitat-developpement.tm.fr. Pour les aides liées au développement durable, vous pouvez vous renseigner dans l'un des 160 espaces Info énergie de l'Ademe (www.ademe.fr). Attention : les collectivités locales se fixent un budget annuel. Une fois l'enveloppe épuisée, les demandeurs ne peuvent plus bénéficier d'aucune aide.

Mots-clés :

AMELIORATION DE L'HABITAT , ANAH , CEL , COMPTE EPARGNE LOGEMENT , CREDIT A LA CONSOMMATION , CREDIT D'IMPOT , CREDIT IMMOBILIER




Outils pratiques :

Bannière Choix patrimoniaux

Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier