Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Argent > Banque > Cartes bancaires : faut-il adopter le haut de gamme ?

Cartes bancaires : faut-il adopter le haut de gamme ?

Cartes bancaires : faut-il adopter le haut de gamme ?
Juin 2005
Le Particulier n° 990, article complet.
Auteur : CLEMENT (Catherine)

Les cartes Visa Premier et Gold MasterCard offrent de nombreuses garanties d'assurance et d'assistance. Des services censés justifier des tarifs beaucoup plus élevés que ceux des simples Visa et MasterCard, mais pas toujours utiles.

Voyages à l'étranger : des garanties différentes selon les cartes

Les banques incitent de plus en plus leurs clients à échanger leur carte de paiement internationale Visa ou MasterCard contre une carte haut de gamme, Visa Premier ou Gold MasterCard. On les comprend : ces dernières (entre 80 et 130 € par an) sont 2 ou 3 fois plus chères que les cartes de base (35 € à 45 €), selon les banques. Même dans les grandes surfaces qui distribuent des cartes bancaires (Carrefour, Auchan), les tarifs varient du simple au double : 25 € pour une Visa internationale, 45 € ou 50 € pour une Visa Premier. Cette différence est-elle justifiée ?

Certes, les cartes haut de gamme présentent de nombreux avantages. Tout d'abord, elles permettent de profiter automatiquement de plafonds de retraits et de paiement plus élevés. Elles offrent également l'avantage d'éviter les frais facturés pour les retraits "déplacés", (c'est-à-dire les retraits réalisés dans les distributeurs automatiques de billets d'autres réseaux). Ensuite, à l'étranger, en cas de vol ou de perte de la carte, des espèces peuvent être débloquées pour vous dépanner et une carte provisoire vous sera accordée en 48 heures. Enfin, et surtout, ces cartes haut de gamme sont assorties de garanties d'assurance et d'assistance plus étoffées. Dans ce domaine, l'écart entre la carte Visa internationale et la Visa Premier s'est encore creusé depuis les changements intervenus dans les contrats, le 1er janvier dernier. Par exemple, la carte de base ne couvre plus les "frais de secours et de recherche" en montagne, en France.

Cependant, les garanties d'assurance et d'assistance plus étendues de la Visa Premier ou de la Gold MasterCard ne sont pas intéressantes pour tous les clients, car elles ne jouent que dans certaines circonstances. Selon votre profil, vos habitudes de vie ou vos projets pour les prochains mois, vérifiez si ces garanties vous seront utiles.

L'assistance à l'étranger : seules les destinations lointaines sont concernées.

Si vous voyagez à l'étranger, toutes les cartes de paiement internationales vous offrent une assistance médicale. Elles vous remboursent, en cas d'accident ou de maladie hors de l'Hexagone, les frais médicaux (hospitalisation, honoraires des médecins, médicaments...) qui n'auraient pas été pris en charge par la Sécurité sociale ou votre mutuelle. Mais cette garantie est limitée à 11 000 € avec une carte Visa ou MasterCard. La somme est suffisante pour les déplacements dans l'Espace économique européen (c'est-à-dire l'Union européenne, l'Islande, la Norvège et le Liechtenstein). En effet, grâce à des accords intra-européens, il est possible de bénéficier sur place, en cas de problème, d'une prise en charge des soins par les régimes obligatoires locaux, pour tout ou partie de leur montant ; ou, au moins, de bénéficier de remboursements partiels de la Sécurité sociale française à votre retour. Les garanties d'assistance liées à une carte bancaire ne servent donc qu'à prendre en charge le reliquat éventuel. En revanche, dans les pays où ces accords n'existent pas et dans lesquels les soins sont presque entièrement laissés à la charge des malades (États-Unis, Canada, Japon, par exemple), le prix que vous aurez à payer peut être beaucoup plus élevé, surtout si votre état nécessite un long séjour à l'hôpital. Une Visa Premier ou une Gold MasterCard permettent de couvrir ces dépenses, pour vous et votre famille, jusqu'à des montants très élevés (153 000 € et 155 000 € respectivement). Bien sûr, vous pouvez également garder votre carte internationale de base et souscrire, par ailleurs, un contrat d'assistance spécifique, du type Europ Assistance. Mais le prix de cette assurance est, en général, largement supérieur au surcoût d'une carte haut de gamme (environ une centaine d'euros par séjour pour une personne seule et le double pour une famille).

L'assurance annulation de voyage : parfois moins complète que celle des voyagistes.

En général, les agences de voyages et les tour operator proposent à leurs clients de souscrire une assurance "annulation". Ainsi, en cas d'impossibilité de prendre le départ, ces derniers sont remboursés de la totalité ou d'une partie du prix payé pour le voyage. À condition, évidemment, qu'ils justifient leur défection par un des motifs prévus au contrat : décès d'un proche, suppression ou report des congés par l'employeur, licenciement, par exemple. Ces assurances coûtent en général de 2 % à 5 % du prix du séjour ou du voyage. Si vous détenez une Visa Premier ou une Gold MasterCard, inutile a priori de souscrire ce type d'assurance : en payant le voyage ou le séjour avec votre carte, vous serez automatiquement couvert. Un avantage dont sont dépourvues les cartes de base.

Attention, cependant, les motifs d'annulation prévus dans l'assurance des cartes haut de gamme peuvent parfois être plus limités que ceux qui figurent dans les contrats proposés par les agences de voyages. Les cas retenus sont, en effet, le décès, la maladie ou un accident grave (de vous-même, d'un proche ou d'un compagnon de voyage inscrit en même temps que vous), l'empêchement de la personne qui devait vous remplacer dans le cadre de vos activités professionnelles, le licenciement économique (à condition que la procédure n'ait pas été engagée avant l'achat du voyage), un incident grave (incendie, inondation) survenu chez vous ou dans vos locaux professionnels dans les 10 jours qui précèdent le départ. Rien n'est prévu, en revanche, si votre employeur annule ou modifie la date de vos congés, un risque couvert par certains contrats de voyagistes. L'assurance offerte par les cartes convient donc mieux à ceux qui disposent d'une certaine autonomie pour déterminer les dates de leurs congés.

Enfin, l'indemnisation offerte par les cartes haut de gamme est plafonnée : avec une Visa Premier, à 200 € par personne assurée (vous, votre conjoint ou concubin) si l'annulation a lieu plus de 30 jours avant la date du départ et à 5 000 € si le délai est plus court. La Gold MasterCard ne prend en charge que les annulations à moins de 30 jours du départ avec un plafond de 4 600 € par an et par carte. Ces montants peuvent être insuffisants pour un voyage onéreux effectué en famille. Notez que ces garanties jouent aussi si vous êtes contraint d'interrompre vos vacances pour l'un des motifs énumérés plus haut. Le remboursement du prix du voyage s'effectuera prorata temporis dans la limite des plafonds indiqués ci-dessus.

Location de voitures : le rachat de franchise est intéressant.

Lorsque vous louez une voiture, en France comme à l'étranger, l'assurance minimale proposée par le loueur couvre les dommages que vous pourriez causer aux autres (responsabilité civile) et ceux causés à la voiture louée ainsi que le vol. Mais elle comporte en général de nombreuses franchises que le loueur vous propose de "racheter". Ce rachat de franchise est coûteux (environ 10 € par jour) mais vous permet, en cas d'accident, de ne rien avoir à payer. Dans ce cas, en effet, c'est l'assurance qui couvrira totalement le coût des réparations ou le remplacement de la voiture en cas de vol. Or louer un véhicule avec une carte haut de gamme permet de bénéficier de la garantie "rachat de franchise" sans avoir à payer de supplément. Avantage que n'offrent pas les cartes de base et qui, si vous louez une voiture par exemple pour une semaine ou plus, peut vous permettre d'amortir le surcoût annuel de cotisation d'une Visa Premier ou d'une Gold MasterCard. Attention, toutefois, aux limites de cette garantie. D'abord, elle ne couvre pas les voitures de luxe, les 4 x 4 et autres véhicules tout terrain. Ensuite, elle ne joue que pour deux sinistres dans l'année civile et pour les locations d'une durée maximale de 31 jours avec la Visa Premier ou de 60 jours avec la Gold MasterCard. Enfin, si l'assurance de la carte Visa Premier garantit le remboursement des frais réels de réparation de la voiture accidentée (ou sa valeur de remplacement en cas de vol), celle de la carte Gold MasterCard limite sa prise en charge à 40 000 €.

Retard d'avion, perte de bagages : garanties surtout destinées aux grands voyageurs.

Payer votre voyage avec une carte haut de gamme vous permet d'être indemnisé si votre avion subit un retard, si le vol est annulé, si on refuse de vous enregistrer parce que la compagnie a vendu plus de places que de sièges disponibles (surbooking), si le retard de votre avion vous fait rater la correspondance prévue ou si le moyen de transport qui vous conduisait à l'aéroport était lui-même en retard. Dans tous ces cas de figure, l'assurance liée à la carte (à condition d'avoir payé le billet d'avion avec elle) vous rembourse les frais engagés pendant l'attente à l'aéroport (repas, rafraîchissements, hôtel) et les frais de transfert entre le terminal et le domicile ou l'hôtel dans la limite de 250 € (quel que soit le nombre de personnes concernées). Cette garantie n'est accordée que si les retards par rapport à l'horaire de départ porté sur le billet sont supérieurs à 4 heures et si, dans ce délai, la compagnie ne vous a pas proposé une solution de rechange. Enfin, et surtout, ne sont concernés par cette garantie que les vols réguliers. Autrement dit, les vols "charters" (c'est-à-dire les avions ponctuellement affrétés par un tour operator pour une destination spécifique) en sont exclus.

La garantie "retard de bagages" liée aux cartes haut de gamme prend en charge, dans la limite de 250 €, les dépenses engagées pour se procurer d'urgence des vêtements de rechange ou des articles de toilette, si les bagages enregistrés ne sont pas remis 4 heures après l'arrivée. Pour les avions, cette garantie ne s'applique qu'aux vols réguliers. Elle s'étend aussi au train (Visa Premier) et à tout "moyen de transport public" (Gold MasterCard). Attention, les plafonds d'indemnisation pour les retards d'avion et ceux pour les retards de bagages ne se cumulent pas. Si un retard d'avion entraîne aussi un retard de bagages, Visa Premier ne rembourse pas plus de 250 € et Gold MasterCard pas plus de 400 € au total.

Enfin, si vos bagages enregistrés sont gravement détériorés, définitivement perdus ou volés, l'assurance liée à une carte haut de gamme rembourse jusqu'à 800 € par bagage (Visa Premier) ou 800 € par événement et par assuré (Gold MasterCard qui, toutefois, plafonne le remboursement total à 1 600 € par an), après déduction d'une franchise, respectivement de 70 € et 75 €. De plus, à l'intérieur de cette enveloppe de 800 €, un plafond de 250 € (Premier) ou de 300 € (Gold) s'applique aux objets de valeur contenus dans les bagages (bijoux, montres, etc.). Les biens perdus ou volés sont évalués à 75 % de leur prix d'achat dans l'année qui suit leur acquisition, une décote de 10 % par an étant ensuite appliquée.

Les garanties "neige" réduites ou inexistantes sur les cartes de base.

Depuis le 1er janvier dernier, la carte de base Visa ne comporte plus de garantie "secours et recherche en montagne", et la MasterCard couvre seulement les frais de recherche et de secours consécutifs à un accident survenu lors de la pratique du ski sur piste ouverte. En revanche, l'assurance "neige et montagne" est très complète sur les cartes haut de gamme et vous dispense donc de souscrire par ailleurs un contrat spécifique (environ 20 € pour une semaine de sports d'hiver). La Visa Premier couvre, pour tous les accidents de montagne (ski, randonnée, varappe, etc.), votre responsabilité civile, les frais de recherche, de secours et de premier transport. En outre, le contrat prévoit le remboursement des forfaits de remontées mécaniques de plus de 3 jours ou des cours de ski non utilisés en raison d'un accident (dans la limite de 800 € par assuré). Et si vous cassez accidentellement vos chaussures de skis ou vos skis personnels, les frais de location pour les remplacer vous seront remboursés. Enfin, les frais médicaux sont aussi pris en charge en France, au-delà des remboursements de la Sécurité sociale et de votre mutuelle, dans la limite de 2 300 € pour tout préjudice supérieur à 30 € par événement. La Gold MasterCard offre une couverture assez similaire, mais avec des plafonds spécifiques selon les garanties (voir p. 81).

Enfin, outre les garanties générales d'assurance ou d'assistance accordées par Visa ou EurocardMasterCard, chaque banque est libre d'assortir les cartes qu'elle distribue de garanties spécifiques. Par exemple, certaines banques ajoutent une assurance remboursant les biens cassés ou volés dans les jours qui suivent leur achat par carte, telles BNP Paribas (pour la plupart de ces cartes) ou la Société générale (notamment pour la Visa Premier). Il convient donc de vérifier auprès de votre banquier la nature des garanties spécifiques ainsi offertes.

Catherine Clément


Mots-clés :

BANQUE , CARTE BANCAIRE




Outils pratiques :
 

Bannière Choix patrimoniaux

bannier la lettre des placements

Forum bannière

Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Simulateur Assurance vie 300*250

Bannière e-Particulier