Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Automobile > Les pouvoirs publics prévoient des travaux dans les tunnels routiers les plus dangereux

Les pouvoirs publics prévoient des travaux dans les tunnels routiers les plus dangereux

Les pouvoirs publics prévoient des travaux dans les tunnels routiers les plus dangereux
Avril 2001
Le Particulier n° 942, article complet.
Six mois après la refonte de la réglementation applicable en matière de sécurité des tunnels routiers (circulaire interministérielle du 25.8.00), un premier bilan de l'état des lieux de ces axes routiers souterrains vient d'être dressé par la Direction des routes du ministère de l'Equipement, des Transports et du Logement.

1,24 milliard de francs consacrés aux travaux importants.

Outre des mesures provisoires d'exploitation déjà mises en œuvre dans divers tunnels (limitation de vitesse, circulation alternée, interdiction aux poids lourds, aux véhicules transportant des matières dangereuses), la Direction des routes annonce que des travaux importants vont être entrepris dans certains tunnels, notamment dans ceux qui avaient été jugés particulièrement dangereux par l'Office parlementaire des choix scientifiques et techniques, constitué après la catastrophe du tunnel du Mont-Blanc (voir le n° 934 du Particulier, p. 51). 600 millions de francs vont être dégagés pour la construction d'une galerie parallèle dans le tunnel de Sainte-Marie-aux-Mines (68) ; 500 millions de francs vont servir à la construction d'un centre de secours et d'un nouveau tunnel du Lioran (15). Dans l'attente de la construction d'un nouveau tunnel au col de Tende (06), 140 millions de francs vont être affectés au renforcement de la sécurité du tunnel existant.

Des galeries de secours et d'intercommunication vont être créées.

Des mesures moins spectaculaires ont aussi été précisées : dans le tunnel du Fréjus (73), des abris reliés à la galerie de secours devraient être construits tous les 400 m ; le tunnel du Chat (73) sera rénové et des galeries d'intercommunication complémentaires seront créées dans le tunnel de Fourvière à Lyon (69). La Direction des routes rappelle enfin que des travaux sont engagés dans le tunnel du Mont-Blanc : 3 postes de secours permanents et des refuges pressurisés tous les 300 mètres sont en construction. Les passagers réfugiés dans ces abris pourront être évacués à pied ou, pour les blessés, à l'aide de petits véhicules, par la gaine de ventilation de... 1,40 m de large !

Mots-clés :

SECURITE , TRANSPORT ROUTIER , TUNNEL




Outils pratiques :

Vous aimerez aussi
Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier