Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Achat-Vente > Malgré les prix encore élevés, le logement neuf se vend bien

Malgré les prix encore élevés, le logement neuf se vend bien

Malgré les prix encore élevés, le logement neuf se vend bien
Novembre 2005
Le Particulier n° 994, article complet.
À voir la promotion faite ces dernières semaines par Kaufman & Broad, qui offre 5 000 € de remise à ses acheteurs potentiels, on pourrait en conclure que le marché du logement neuf s'essouffle. "Pas du tout, rétorque Guy Nafilyan (photo), le PDG du groupe, il ne s'agit que d'une campagne habituelle, réalisée chaque année à la même époque. Il n'y a aucun ralentissement du marché." Il est vrai que sur les 9 premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires a bondi de 23,6 % par rapport à la même période de 2004, et les réservations sont en hausse de 33,9 % (5 336 appartements).

Un marché en pleine expansion.

Le cas de ce promoteur est loin d'être isolé. Leader du marché du logement neuf, Nexity a vu son chiffre d'affaires augmenter de 18 % au 1er semestre 2005 et ses réservations progresser de 8,4 % (4 399 logements). Même chose chez Bouygues ou chez les Espaces immobiliers. L'activité reste donc soutenue, ce qui permet à la Fédération des promoteurs constructeurs de France (FPC) d'espérer une année 2005 à l'image de 2004. Avec un total de 61 639 appartements au 1er semestre, les ventes sont en hausse de 6 % par rapport à la même période de 2004 et devraient atteindre, sinon dépasser, le score des 112 000 ventes de l'année dernière.

Le dispositif Robien toujours attractif.

Dans le même temps, les mises en vente progressent de 17,5 % et le taux d'écoulement se maintient à 4 mois. Dans ce contexte très dynamique, la hausse des prix reste vive, atteignant 10,6 % en moyenne sur l'ensemble du territoire. Ce sont les régions Paca, Midi-Pyrénées, Nord et Île-de-France qui affichent les hausses les plus importantes. Cette bonne tenue du marché est liée aux taux d'intérêt extrêmement bas (un peu plus de 3 % à taux fixe), et au dispositif Robien, qui continue de rencontrer une très forte adhésion : 55 % des ventes lui sont attribués. Ce score pourrait chuter avec le plafonnement des réductions d'impôt à 8 000 € (voir p. 6) et les modifications apportées au régime d'imposition des revenus fonciers (voir p. 12).

Mots-clés :

INVESTISSEMENT LOCATIF , LOGEMENT NEUF , MARCHE IMMOBILIER




Outils pratiques :

Bannière Choix patrimoniaux

Réduisez vos impôts
Un professionnel vous accompagne dans vos démarches pour défiscaliser, valoriser votre patrimoine et faire les meilleurs choix de placements

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier