Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Automobile > Conducteurs à risques : les recours possibles

Conducteurs à risques : les recours possibles

Novembre 2003
Le Particulier n° 970, article complet.

Ceux qui, pour une raison ou une autre, ont vu leur contrat résilié par leur compagnie d'assurances ont tout de même des solutions pour retrouver une couverture rapidement.

Si votre passé de conducteur est plutôt sombre et que vous avez un malus important après quelques accrochages ou, pire, si vous avez été surpris conduisant avec un taux d'alcoolémie dépassant les limites autorisées, vous serez certainement chassé de votre compagnie d'assurances. Reste pour vous à trouver celle qui acceptera de vous assurer.

Des sociétés de courtage se sont lancées sur ce créneau des conducteurs "malchanceux" et leur proposent de trouver un autre assureur à un tarif raisonnable. Jean-Pierre Labalette, à la tête de SOS Malus, qui tente de trouver des solutions acceptables pour tous ces automobilistes, explique : "Nous voyons arriver toutes sortes de gens, des chauffeurs "malussés", mais aussi des mauvais payeurs et de plus en plus de personnes âgées. Après 75 ans, mieux vaut ne pas changer de voiture car l'assureur peut en profiter pour vous remercier, jugeant le risque trop grand. Nous n'avons pas intérêt à matraquer tous ces gens qui pourraient finir par rouler sans assurance. Nous parvenons à leur trouver des contrats dont les primes en assurance au tiers vont de 450 à 2 300 € par an".

Les tarifs varient en fonction des faits reprochés.

Sur le même créneau, superassureur.com, l'assureur qui se présente "hors normes" (en fait le courtier Solly Azar) s'intéresse aussi aux personnes qui ont été remerciées par leur société d'assurances. Mais attention, si le cas des "malussés", des résiliés pour non paiement de prime ou fausse déclaration est étudié de près, on exclut ceux qui ont des antécédents d'alcoolémie supérieurs à 1 g/1 000. Enfin, MédiAssur (société méditerranéenne de courtage en assurances) propose également des contrats à ce type de clients. "Les tarifs que nous proposons (de 450 à 3000 €) varient en fonction des faits reprochés. Si, dans un dossier, il y a un problème d'alcoolémie, les tarifs seront nettement plus chers. En revanche, il sera plus simple d'assurer les mauvais payeurs résiliés après une échéance oubliée et à un coût raisonnable", précise Patrick Weiss, son dirigeant.

Mots-clés :

NO INDEX




Outils pratiques :

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier