Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Argent > Banque > Comment envoyer de l'argent à l'étranger

Comment envoyer de l'argent à l'étranger

Comment envoyer de l'argent à l'étranger
Février 2005
Le Particulier n° 986, article complet.
Auteur : POZNANSKI (Roselyne)

Faire parvenir de l'argent à un proche ou effectuer une réservation d'hôtel à l'étranger est une opération plus ou moins rapide, facile et coûteuse selon les moyens utilisés.

Adaptez votre mode d'expédition selon l'urgence et le pays de destination

Un de vos enfants en voyage à l'étranger se trouve brusquement à court d'argent et vous appelle à l'aide. Des amis en vacances dans l'autre hémisphère se font voler leur carte bancaire ordinaire et n'ont donc pas droit au dépannage d'argent sur place réservé aux cartes haut de gamme. Vous souhaitez réserver un hôtel pour votre prochain séjour dans un pays lointain mais le gérant demande que vous lui envoyiez des arrhes dans un délai relativement bref... Autant de situations dans lesquelles vous devez réagir assez vite pour envoyer des fonds à l'étranger sans pouvoir utiliser les moyens de paiement classiques. En effet, impossible de faire un virement puisque le destinataire ne dispose pas de compte bancaire sur place. Et, bien entendu, inutile d'envoyer un chèque dans un pays situé hors de la zone euro ou des chèques de voyage puisque, pour les encaisser, il est impératif que la personne qui les contresigne sur place soit celle qui les a signés au moment de leur achat. Il existe, néanmoins, de nombreux moyens de transférer des fonds. À vous de choisir le plus pertinent en fonction du pays de destination (Europe, zone euro ou hors zone euro, pays développés ou en voie de développement...) et de l'urgence de l'envoi (quelques heures ou quelques semaines), deux paramètres qui détermineront le coût final de l'opération.

En Europe, la carte est plus utilisée que le chèque.

Théoriquement, à l'intérieur de la zone euro (Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, Finlande, Grèce, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays-Bas et Portugal), il est possible d'envoyer un chèque bancaire ou postal libellé en euros. Pour réserver un hôtel en Italie, par exemple. Dans la pratique, c'est peu réaliste. En effet si, en France, l'usage du chèque est très courant, il n'en va pas de même dans les autres pays de la zone euro : un Français émet 75 chèques par an en moyenne, un Italien n'en fait que 9 et un Espagnol 4, par exemple. Quant aux Allemands, ils n'en font pratiquement pas. Par conséquent, les professionnels sont très réticents à recevoir des chèques, même libellés en euros, sachant que leur encaissement nécessitera des démarches peu courantes et, parfois, entraînera des frais. Sans compter les risques d'impayé. Lorsque le destinataire dispose d'un site de paiement sécurisé sur Internet, le plus simple consiste à le payer par carte bancaire, en communiquant le numéro à 16 chiffres qui figure sur votre carte, et, éventuellement, les 3 derniers chiffres du numéro d'identification inscrit au dos de celle-ci (voir le no 975 du Particulier, p. 31). Cependant, cette solution, sécurisée, pratique et qui a l'avantage d'être quasi instantanée, ne peut pas être utilisée dans tous les cas. Pas question, par exemple, de réserver ainsi une chambre d'hôte en Grèce. Pas question, non plus, de l'utiliser pour dépanner votre fils en déplacement au Mexique.

Virements en Europe : sûrs mais parfois assez chers.

Lorsque le bénéficiaire de votre envoi dispose d'un compte bancaire, le plus simple consiste à effectuer un virement de compte à compte. Cette opération peut également être réalisée à partir d'un compte postal français, en faveur d'un compte postal ou bancaire à l'étranger. Deux justificatifs sont nécessaires : "l'international bank account number" (Iban) qui permet une identification internationale du compte du destinataire et "le bank identifier code" (BIC) qui correspond au code d'identification de son établissement bancaire. Si vous disposez de ces deux informations clés, la démarche est facile et relativement peu coûteuse. Depuis le 1er juillet 2003, en effet, les virements transfrontaliers en euros, dès lors que leur montant n'excède pas 12 500 €, doivent être tarifés comme un virement de même montant effectué à l'intérieur du pays émetteur (règlement no 2560/2001 du 19.12.01, JOCE du 28.12.01). Depuis le 5 mai 2004, cette disposition s'est étendue aux 10 pays qui ont rejoint l'Union européenne. Et, à compter du 1er janvier 2006, ce plafond passera à 50 000 €. Attention cependant, si vous faites un virement dans une autre monnaie que l'euro, les banques sont libres de facturer votre envoi comme elles l'entendent, même si le pays destinataire est un pays de l'Europe des 25 (Grande-Bretagne, Danemark, Suède, Hongrie, République tchèque, Slovaquie, Pologne, Slovénie, Lituanie, Lettonie, Estonie, Malte, Chypre). Aux frais de transfert d'argent s'ajouteront alors des frais de change (voir tableau ci-dessous). Enfin, la mise à disposition des fonds virés n'est pas immédiate : selon le pays et les établissements bancaires, le bénéficiaire doit patienter entre 3 et 5 jours ouvrés à partir du moment où l'ordre de virement a été donné. Notez toutefois que si vous êtes titulaire d'un compte à La Poste, vous pouvez demander à bénéficier du service de virement urgent en euros dénommé Target, grâce auquel le compte du bénéficiaire est crédité le jour ouvré qui suit celui du débit de votre compte. Bien entendu, cette rapidité a un prix : un virement égal ou inférieur à 12 500 € coûte 15 € au lieu des 2,85 € pour les virements ordinaires.

Virements à l'autre bout du monde : délais non garantis.

Pour les virements vers des pays situés hors Europe, chaque banque est libre de fixer son prix. Les coordonnées bancaires du bénéficiaire doivent pouvoir être clairement identifiées. Le mieux est de disposer du "basic bank account number" (BBAN) – qui n'a pas exactement les mêmes caractéristiques informatiques que l'Iban mais qui permet tout de même d'identifier le bénéficiaire du virement – et du code BIC de sa banque. Si vous ne disposez pas de ces coordonnées bancaires, votre établissement peut soit refuser de virer les fonds car il considère que cet envoi d'argent est trop risqué, soit accepter de rechercher ces coordonnées. Mais ces recherches vous seront facturées : 12,90 € au Crédit lyonnais, 19,02 € à la BNP Paribas ou encore 25 € à la Caisse d'épargne Île-de-France Paris, par exemple. D'autre part, certains pays (Maroc, Inde, Viêtnam, par exemple) n'autorisent pas le destinataire à percevoir directement des devises comme l'euro ou le dollar, mais exigent que les fonds virés soient changés en monnaie locale. D'où des frais de change supplémentaires à l'arrivée. Enfin, pour récupérer l'argent envoyé, le bénéficiaire devra le plus souvent s'acquitter des frais de mise à disposition des fonds, appelés frais de correspondant, facturés par la banque locale. Ces frais sont évidemment très variables d'un pays et d'un réseau bancaire à l'autre. Toutefois, dans certaines banques en France, vous pouvez demander à régler vous-même à la fois les frais de transfert, les frais de change et les frais de correspondant, ce qui permet au destinataire de percevoir la contre-valeur nette en devise locale de la somme que vous lui avez expédiée. Ces frais sont de 18,50 € à la Société générale, de 20 € à la Caisse d'épargne Île-de-France Paris ainsi qu'à la Bred, par exemple, quel que soit l'endroit où les fonds sont expédiés. En ce qui concerne les délais d'acheminement, ils varient en fonction du pays destinataire mais ne sont pas garantis. En fait, n'espérez jamais moins d'une semaine.

Mandat postal international : universel mais lent.

Si les virements ne sont pas possibles, vous devrez expédier de l'argent liquide. Le plus simple consiste à envoyer un mandat postal. Les réseaux postaux, présents dans plus de 150 pays, sont les plus vastes du monde. Il suffit de vous rendre, muni d'espèces, dans n'importe quel bureau de poste en France, pour faire établir un mandat qui sera expédié dans le bureau de poste local de votre choix. À charge pour vous, ensuite, de faire part au bénéficiaire de votre dépôt et de lui communiquer un numéro d'identifiant qui va lui permettre d'effectuer son retrait d'argent. Le coût d'un mandat est variable selon le pays destinataire et la somme expédiée. Pour l'Irlande ou le Vietnam, par exemple, il faut compter 10 € pour l'envoi d'une somme comprise entre 160 et 300 € et 14,60 € pour un envoi de plus de 800 €. Pour l'Inde, les États-Unis ou l'Australie, ces tarifs passent respectivement à 14,10 € et 18,70 €. Pour le Maghreb et de nombreux pays d'Afrique de l'Ouest, c'est plus cher : 27 € pour un mandat de 800 € et plus. Le temps d'acheminement est lui aussi variable : pour l'Europe, il faut compter 4 jours environ, mais pour une destination plus lointaine, le bénéficiaire doit s'armer de patience puisque la mise à disposition des fonds peut prendre jusqu'à 10 jours en Afrique et 15 jours aux États-Unis.

Une procédure d'urgence : la mise à disposition de fonds.

Peu connu, un service d'urgence permet d'expédier de l'argent liquide à l'étranger en 3 jours en moyenne, via votre banque. Vous pouvez utiliser cette procédure, proposée par la plupart des banques françaises, en communiquant l'identité du bénéficiaire (date de naissance, numéro de passeport ou de carte d'identité). Celui-ci ne recevra cet argent liquide que s'il fournit ses pièces d'identité. S'il a perdu ses papiers ou s'ils lui ont été volés, certaines banques locales peuvent accepter de remettre les fonds sur présentation d'une attestation établie par les autorités consulaires ou par les autorités de police du lieu de séjour. Mais ce n'est pas toujours possible : avant d'envoyer l'argent, votre banque va vérifier auprès de la banque réceptrice toutes ces conditions. Le coût de cette opération est généralement similaire à celui d'un virement international avec frais de change, hors frais de mise à disposition, facturés par l'établissement bancaire local.

Transfert d'argent international : un service quasi instantané.

Pour un envoi de fonds encore plus urgent et presque partout dans le monde (sauf dans quelques pays comme la Corée du Nord, la Libye, les Seychelles, le Soudan, l'Afrique du Sud...), mieux vaut abandonner virement bancaire et mandat postal et se tourner vers des spécialistes comme Travelex, Moneygram ou Western Union. En effet, ces prestataires peuvent mettre de l'argent à la disposition du destinataire en quelques minutes seulement, le temps pour vous de remplir un formulaire spécifique, de déposer l'argent liquide que vous souhaitez lui envoyer, de payer le montant des frais d'expédition correspondants (le bénéficiaire reçoit toujours l'argent net de frais) et de lui communiquer le numéro de transaction que l'on vous a remis lors du dépôt. Ce service de transfert international de fonds très rapide repose sur un réseau de nombreux correspondants locaux, des banques mais aussi, parfois, de simples commerçants. Bien entendu, cette rapidité a un coût. Si vous choisissez Western Union, vous devrez payer 19 € pour envoyer 100 €, 50 € pour envoyer 1 000 € et 77,50 € pour un envoi de 2 000 €, quel que soit le pays dans lequel l'argent doit être acheminé. Si vous choisissez Travelex Money Transfer, il vous en coûtera 15 € pour un envoi de 1 000 € maximum dans la plupart des pays d'Amérique Latine, par exemple, et 2 % de la somme expédiée au-delà de ce montant, dans le reste du monde. L'avantage de Western Union est d'être distribué en France, par 2 000 bureaux de poste sur 17 000, alors que Travelex Money Transfer et Moneygram ne sont disponibles, toujours en France, que dans 35 bureaux seulement. Mais, en cas d'urgence, l'élément le plus décisif n'est pas tant le nombre de points de vente en France, que le maillage international de chaque réseau. Ces trois sociétés fournissent ces informations par téléphone ou mail (voir p. 33).

Roselyne POZNANSKI

 


Mots-clés :

BANQUE , CARTE BANCAIRE , MANDAT POSTAL , PAYS ETRANGER , SERVICES BANCAIRES , VIREMENT BANCAIRE , VOYAGE A L'ETRANGER




Outils pratiques :
 

Bannière Choix patrimoniaux

bannier la lettre des placements

Forum bannière

Réduisez vos impôts
Un professionnel vous accompagne dans vos démarches pour défiscaliser, valoriser votre patrimoine et faire les meilleurs choix de placements

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Simulateur Assurance vie 300*250

Bannière e-Particulier