Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Achat-Vente > Emprunter plus facilement malgré une maladie grave

Emprunter plus facilement malgré une maladie grave

Janvier 2007
Le Particulier n° 1008, article complet.
À compter du 1er janvier 2007, la convention Aeras permettra aux personnes présentant "un risque aggravé de santé" de s'assurer pour un emprunt immobilier ou professionnel. À deux conditions : ne pas emprunter plus de 300 000 € et ne pas avoir atteint 70 ans au moment de la dernière échéance (voir le n° 1004 du Particulier, p. 7). L'examen de la demande d'assurance décès et/ou d'invalidité ne devrait pas excéder 3 semaines. Toute réponse favorable sera valable 4 mois. En cas de réponse négative, l'assureur devra expliciter sa décision par courrier et transmettre au candidat les coordonnées de la commission de médiation. Les banques se sont engagées par ailleurs à accepter des garanties alternatives (nantissement d'un contrat d'assurance vie, caution...). Le texte de la convention est disponible sur le site www.ffsa.fr.

Mots-clés :

ASSURANCE , CREDIT , CREDIT A LA CONSOMMATION , CREDIT IMMOBILIER , MALADE , MALADIE




Outils pratiques :

Bannière Choix patrimoniaux

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier