Toute l’information juridique et pratique pour agir

Accueil > Immobilier > Investissement locatif

Articles et dossiers Investissement locatif

427 articles et dossiers
Trier par : Titre | Date

Technopoles, investir dans les bassins d'emplois

Juin 2006 - Le Particulier Immobilier n° 221
Cet article fait le point sur l'impact des technopoles sur le marché immobilier et ses implications en matière d'investissement immobilier. Une carte recense les 48 technopoles françaises existantes.

Comment réussir votre investissement locatif

Novembre 2006 - Le Particulier Immobilier n° 225
Cet article donne des conseils pour réussir un investissement locatif que ce soit dans le neuf ou l'ancien. Les dispositifs d'incitation à l'investissement locatif dans le neuf ont été remaniés par la loi ENL (loi Engagement national pour le logement adoptée le 13 juillet 2006). L'article réalise un comparatif entre les deux nouveaux dispositifs créés : "Borloo populaire "et "Robien recentré" a ...

OPCI, une naissance difficile

Juillet-Août 2006 - Le Particulier Immobilier n° 222
Cet article fait le point sur un nouveau produit d'épargne immobilière, non coté, baptisé OPCI (organisme de placement collectif immobilier) : date de lancement, objectifs du produit, avantages et inconvénients par rapport aux SCPI, performances attendues, possibilité de revente, régime fiscal, transformation des SCPI en OPCI... Créé par une ordonnance du 13 octobre 2005, les OPCI vont progressi ...

Bailleurs, qui êtes-vous ?

Juillet-Août 2006 - Le Particulier Immobilier n° 222
Cet article présente un état des lieux des profils types de bailleurs, tiré d'une enquête de l'Anah de juin 2005 : - le propriétaire détenant un seul logement locatif, souvent reçu en héritage ; - le bailleur quasi professionnel détenant un véritable parc immobilier ; - l'investisseur attiré par le placement immobilier et la défiscalisation de ses revenus, qui délègue la gestion complète de son ...

Terres agricoles, un filon à exploiter

Décembre 2006 - Le Particulier Immobilier n° 226
Cet article fait le point sur le marché de la terre agricole : hausse des prix sous l'influence croissante des achats des non-agriculteurs (30 % du marché) ; stratégies d'investissement possibles (bail cessibles, fermage) et leurs rendements ; conditions de la revente des terres (droit de préemption des fermiers et de la Safer). Un encadré récapitule le prix des terres agricoles en France. Une c ...

Borloo ancien, les clés de la réussite

Octobre 2006 - Le Particulier Immobilier n° 224
Cet article donne des conseils pour réussir son investissement locatif avec le dispositif du Borloo ancien (loi ENL du 13 juillet 2006). Après avoir étudié les caractéristiques du dispositif (obligation de signer une convention d'engagement avec l'Anah, avec ou sans travaux, déduction fiscale spécifique pour les propriétaires de logements anciens vacants etc.), il dresse le portrait idéal de l ...

Borloo "neuf" : les charges qui sont déductibles [GRATUIT]

Janvier 2007 - Le Particulier n° 1008
Le propriétaire bailleur qui opte pour le dispositif "Borloo dans le neuf" peut, notamment, déduire 30 % de ses revenus fonciers.

Investir en ZRR, un risque calculé

Février 2007 - Le Particulier Immobilier n° 228
L'investissement dans une résidence de tourisme classée en ZRR (Zone de revitalisation rurale), institué par la loi Demessine en 1999, présente de nombreux avantages : possibilité de récupérer la TVA payée au moment de l'achat ; réduction d'impôt sur le revenu équivalente à 25% du montant investi hors taxes, étalée sur six ans ; rentabilité locative garantie et possibilité de séjourner dans les li ...

Paris, les quartiers à prospecter

Mars 2007 - Le Particulier Immobilier n° 229
Cet article fait le point sur les possibilités d'investissement locatif à Paris : privilégier les petites surfaces, profiter de l'attrait fiscal des dispositifs "Borloo populaire" ou "Robien recentré", procéder à une étude marché. Différentes pistes sont proposées pour chaque arrondissement parisien, en tenant compte des aménagements en cours ou futurs (chantiers de rénovations, réhabilitation de ...

Opter pour le Borloo "ancien" sans changer de locataire [GRATUIT]

Mai 2007 - Le Particulier n° 1013
Désormais, il est possible d’opter pour le régime fiscal dit Borloo à l’occasion du renouvellement du bail d’un locataire, et plus seulement en cas de changement de locataire (art. 42 de la loi Dalo, n° 2007-290 du 5 mars 2007). Il faut cependant : que le locataire en place satisfasse à des conditions de ressources, qu’un nouveau bail soit conclu, et qu’une convention soit signée avec la délégatio ...

Besson "ancien" : l'usufruit des parts de SCI avantagé [GRATUIT]

Mai 2007 - Le Particulier n° 1013
Lorsqu’un logement détenu par une société civile immobilière (SCI) est loué sous le régime fiscal Besson « ancien », donnant droit à une déduction spécifique, l’administration admet désormais que cet avantage fiscal soit maintenu en cas de démembrement de propriété des parts (rép. min. n° 94878, JOAN du 27 février 2007). L’usufruitier des parts peut conserver l’avantage fiscal, sous les mêmes cond ...

Robien et Borloo, copies revues et corrigées

Mai 2007 - Le Particulier Immobilier n° 231
Cet article fait le point sur les récents remaniements des dispositifs fiscaux d'incitation à l'investissement locatif : recentrage du dispositif "Robien", création du "Borloo populaire", et disparition du "Besson ancien" remplacé par le dispositif "Borloo ancien". Il est fait état des avantages et inconvénients de chaque dispositif : - dans le neuf (Robien recentré et Borloo populaire) : taux d ...

Seniors, des résidences sur mesure

Mai 2007 - Le Particulier Immobilier n° 231
Cet article fait le point sur les résidences-services à destination des seniors valides et non dépendants. Différentes thématiques sont abordées : les principaux programmes existants (résidences en copropriété ("Hespérides", "Jardins d'Arcadie", "Sénioriales" ou encore "Villages d'or", par exemple), lotissements constitués de maisons de plain-pied, résidence pour seniors valides et Etablissements ...

OPCI, dans les starting-blocks

Juin 2007 - Le Particulier Immobilier n° 232
Les organismes de placement collectif immobilier (OPCI), nouveau véhicule de collecte de l'épargne immobilière, existent officiellement depuis plusieurs mois. Leur lancement effectif, différé jusqu'ici dans l'attente de la publication d'un correctif au règlement général de l'AMF, devrait avoir lieu à partir de septembre 2007. Les SCPI devraient être concurrencées sérieusement sur leur propre terra ...

Investissement locatif, quel avenir ?

Juin 2007 - Le Particulier Immobilier n° 232
Cet article fait le point sur les perspectives du marché locatif à Paris et en province : - points négatifs : ralentissement de l'augmentation des loyers, baisse de la solvabilité des acquéreurs, allongement des délais de relocation, normes de prudence des bailleurs ; - points positifs : aides attribuées par les municipalités afin de suppléer aux défaillances du parc social, aides et avantage fi ...

Pierre-papier : la première SCPI Borloo neuf [GRATUIT]

Juillet-Août 2007 - Le Particulier n° 1015
Avec Capital-Habitat, BNP Paribas Reim lance la première SCPI ouvrant droit aux avantages du dispositif Borloo neuf. Le montant minimal à investir est de 10 000 € (10 parts à 1 000 €), les parts devant être conservées 13 ans pour optimiser l’avantage fiscal. Principal attrait de ce produit : bénéficier du dispositif Borloo avec un faible ticket d’entrée.

Cette fiche explique comment sont fixés les plafonds de loyer et de ressources des dispositifs Borloo et Robien. A quoi ils servent, comment se calcule le loyer et quelles sont les ressources à prendre à compte. Un exemple illustre cet article (appartement de 50m² en zone A).

Comment faire pour opter pour le "Borloo ancien"

Septembre 2007 - Le Particulier n° 1016
Cet article détaille la procédure à suivre pour opter pour le dispositif fiscal dit «Borloo ancien» : les conditions d’option (normes d’habitabilité, date de la mise en location, statut du locataire et plafond de ressources), la rentabilité de l’investissement (loyer plafond et loyer pratiqué, irrévocabilité de l’option), le conventionnement avec l’ANAH (signature de la convention puis du bail con ...

Pierre-papier : des OPCIbientôt sur le marché [GRATUIT]

Septembre 2007 - Le Particulier n° 1016
La publication du règlement de l’Autorité des marchés financiers (AMF) sur les organismes collectifs de placement immobilier (OPCI) va enfin permettre la mise sur le marché de cette nouvelle catégorie de pierre-papier (arrêté du 18 avril 2007, JO du 15 mai). Les sociétés de gestion vont ainsi pouvoir lancer leurs premiers produits d’ici à la fin de l’année 2007.

Murs de boutiques : l'immobilier qui rapporte encore

Juin 2008 - Le Particulier n° 1026
Alors que les rendements locatifs s'effritent avec la hausse des prix de l'immobilier, acheter des boutiques, en direct ou via une SCPI, permet d'obtenir des rendements compris entre 6 et 8 %, soit deux fois plus que dans l'immobilier d'habitation. Cet investissement locatif de niche nécessite toutefois de prendre certaines précautions. En ce qui concerne l'achat en direct de murs de boutique, ce ...

Questions des Forums
July 25, 2014 - 0 réponse
Quelques chiffres :
123, le nombre de résidence issue de la fusion menguy GFE et P&S
90%, le taux de défaillance du parc soit 9 résidences sur 10 ne règlent pas ou connaissent des retards,
xxx, le nombre de société de la nébuleuse Park & Suite, Oceanis promotion, Oceanis développent ...
Le developpement et la commercialisation est effectuée par des professionnels de la vente LMNP avec une structure maison regroupant un grand nombre d'indépendant (encore une nouvelle structure) dont le seul objectif est la vente. D'ou vient ce réseau de commercialisation ? Une émanation de omnium finance et plus particulièrement stellium. Ces sociétés vous disent quelques choses ? A l'époque la presse parle des scandales dans l'immobilier d'investissement Apolonia (https://asdevilm.org), Stélium (tiens donc ... ) .... Le mieux reste une action groupé. Saisir un avocat, identifier les résidences (site de p&s) obtenir la liste des propriétaires et forcer une "class action" à l'américaine....
Bon courage
July 11, 2014 - 1 réponse
La loi impose 9 années de location continue pour bénéficier de la défiscalisation. Y a-t-il une tolérance de durée entre 2 locations.
July 11, 2014 - 0 réponse
Bonjour,

J'ai un soucis et je voulais en discuter avec vous pour voir si il d'autres personnes sont dans le même cas où si je peux trouver une solution. Voici ma situation, je vais essayer d'être clair mais n'hésitez pas à me reprendre si je ne le suis pas :

Je suis locataire et je viens de trouver un nouveau logement. Dans ce nouveau logement, le chauffage et l'eau chaude sont produits par une chaudière à Gaz qui se trouve dans mon appartement. Niveau installation le gaz est amené directement à ma chaudière et il n'y a pas d'autres robinet de gaz pour par exemple brancher une gazinère (plaque induction déjà installée).
Le gaz a été coupé au départ des anciens locataires il y a un mois et donc la chaudière aussi (car elle ne peut être en route sans Gaz).

Comme les anciens locataires étaient chez EDF pour l'électricité, j'ai repris leur contrat EDF bleu ciel avec en plus le contrat gaz. Je me suis dit que c'était plus simple de tout prendre chez eux.

Du coup un technicien pour le gaz est passé pour mettre en route le gaz. Il me dit : "Ah je vois que vous avez une chaudière qui n'est pas allumée et je n'ai rien pour tester le gaz donc je n'allume pas et je repart. Ce déplacement inutile vous sera facturé."

J'appelle la société à laquelle j'ai souscris pour le contrat de maintenance de la chaudière. On me dit : "On ne peut pas mettre en route la chaudière temps qu'il n'y a pas de gaz car elle ne peut être mise en route sans gaz. Et vous ne pouvez pas le faire vous même car quand la chaudière a été éteinte un moment, il y a des problèmes de sécurité. Des manipulations doivent obligatoirement être faites pas un technicien."

Bref...
Chez EDF on me dit : pas de chaudière = pas de GAZ
Les techniciens de la chaudières me disent : Pas de GAZ = pas de chaudière

:) le serpent se mort la queue :)

Chacun me dit : la seule solutions serait de prendre RDV avec un technicien EDF et un technicien pour la chaudière en même temps. Mais ils me disent aussi tous les 2 : "c'est pas possible car nous intervenons uniquement sur des plages horaires de 4 heures, pas de RDV à heure fixe..."

Après avoir passé environ 8h au téléphone en 2 jours avec EDF, ils me disent d'appeler le numéro d'urgence ERDF 0800473333 quand le technicien de la chaudière est là, comme si j'avais une fuite de gaz" comme ça ils sont obligés de passer... Mais c'est pas sûr car si il y a réellement une fuite de gaz ailleurs le technicien sera obligé de partir... D'ailleurs je les ai appelé pour tester en expliquant la situation et on m'a envoyé balader car il s'agit d'un service d'urgence.

J'ai contacté mon agence immobilière : " débrouillez vous c'est la charge du locataire"
J'ai réussi à trouver le numéro du propriétaire : "je ne sais pas c'est l'agence qui gère et comme je n'ai jamais habité là bas je ne sais pas"

Impossible de retrouver le numéro de téléphone des anciens locataires pour leur demander comment ils ont fait pour mettre le gaz...

Moi qui n’imaginais pas les choses aussi compliquées pour mettre en place du gaz j'ai mon déménagement samedi prochain et je rends les clé de mon appartement actuel le lundi qui suit. Bref, je vais rester un moment sans eau chaude sans vraiment d'espoir de trouver une solution...
Bon c'est l'été c'est pas si grave mais vu le prix qu'on paye... Et rien me dit que j'aurais trouvé une solution d'ici novembre...

bref désolé du roman mais là je suis vraiment coincé et je ne sais plus quoi faire. Je pense avoir effectué toutes les démarches.
Quelqu'un peut il m'aider ?

Merci milles fois d'avance !

Bonne journée,
June 17, 2014 - 0 réponse
Dans le cadre d'une résidence services , le gestionnaire locataire , dans le bail commercial a exprimé le loyer en TTC Lors du passage de la TVA de 19.6% à 20% , il a réduit le loyer net de façon à ce que le loyer TTC reste identique D'oû perte pour les bailleurs de 0.4% !!! Est - ce conforme à la législation Merci de vos avis et vos conseils

Les nouveautés de la boutique

Bouygues Immobilier
 

Bannière enquête charges de copropriété

Bannière Choix patrimoniaux

Bannière forum du Particulier.fr

Préparez votre retraite

Un conseiller vous accompagne pour anticiper et compléter vos revenus

Recommandé par

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Simulateur SCPI 300*250

Bannière e-Particulier

Annonces immobilières avec
Appartement
1 pièce(s)
Appartement
4 pièce(s)
72 m2
226 000 €
Annonces immobilières avec
   
  • RSS
  • Imprimer Envoyer par mail