Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Achat-Vente > Marché des vignobles : un crû 2010 en demi-teinte

Marché des vignobles : un crû 2010 en demi-teinte

14/03/11 à 10:21 par VALIN-STEIN (Valérie)

Selon Agrifrance, le marché des vignobles a été touché de plein fouet par la crise en 2010. Seul le haut de gamme tire son épingle du jeu.

 

Agrifrance, filiale de BNP Paribas Wealth Management, spécialisée dans les conseils et les transactions en marché foncier rural, vient de publier son bilan pour l'année 2010. Celle-ci a été marquée par une forte baisse du volume des transactions (-20 % sur un an) et des prix (- 20 à -30 % suivant les appellations). En bas de l'échelle, on trouve les Corbières à 9 000 €/ha et en haut le Meursault à 1,9 M€/ha.

D'une manière générale, les grands crus continuent d'attiser la convoitise des investisseurs nationaux et internationaux. Si le Bordeaux générique est descendu à 15 000 €/ha, les appellations telles que Pomerol et Pauillac continuent de flamber : respectivement 1,4 et 1,5 M€ par hectare. En Bourgogne, le Meursault s'échange à 1,9 M € /ha. Quant aux grands crus, leurs évaluations se font, non plus en hectare mais en ouvrée (1/24e d'hectare), dont les prix restent confidentiels.  

Le champagne continue sur sa lancée, avec des estimations oscillant autour de 1 M €/ha. Et ce, malgré une récolte 2010 d'ores et déjà annoncée comme moyenne !

Valérie Valin-Stein

 


Mots-clés :

MARCHE IMMOBILIER , TERRE AGRICOLE , VIN




Outils pratiques :

Bannière Choix patrimoniaux

Réduisez vos impôts
Un professionnel vous accompagne dans vos démarches pour défiscaliser, valoriser votre patrimoine et faire les meilleurs choix de placements

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier