Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Téléphone-Internet > Musiques et films légalement sur le Web

Musiques et films légalement sur le Web

Mars 2011
Le Particulier Pratique n° 366, article complet.
Auteur : DELFAU (Vincent)

Avec l’accès à haut débit, au début des années 2000, d’innombrables plates-formes de téléchargement illégal de musique et de films ont fleuri sur le Web. Elles fonctionnent sur le modèle du peer-to-peer (pair à pair), c’est-à-dire du partage de fichiers. À la suite de la création de la Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet (Hadopi), les internautes pris la main dans le sac encourent la suspension de leur abonnement au Net et une amende. Heureusement, de nombreuses solutions existent pour écouter de la musique, parfois même gratuitement, et visionner des films légalement sur le Web.

L’écoute en streaming, gratuite ou payante

Les sites de streaming (diffusion directe en continu, sans téléchargement), comme Deezer, Spotify ou Grooveshark, permettent aux internautes d’écouter gratuitement des millions de titres, des chansons de Jacques Brel ou Michel Sardou à celles d’Amy Winehouse ou de U2. À l’origine, les sites ne tiraient leurs revenus que de la diffusion de publicité. Aujourd’hui, des versions payantes sont proposées en parallèle à l’offre gratuite. Les internautes qui acceptent de prendre un abonnement ne sont plus dérangés par les annonces publicitaires, bénéficient d’une qualité d’écoute supérieure et peuvent profiter des morceaux à la fois sur leur ordinateur et leur smartphone. La multiplication des supports d’écoute constitue un axe de développement important de ces acteurs. Deezer a ainsi signé un partenariat avec Orange, attirant quelque 500 000 abonnés vers l’offre payante de la plate-forme musicale, utilisable sur leurs téléphones mobiles. Spotify serait, de son côté, en négociations avec SFR.

Tout un catalogue à télécharger sur abonnement

Si vous préférez télécharger la musique que vous écoutez, rendez-vous sur des sites permettant aux artistes de proposer gratuitement leurs créations. C’est le cas d’easyzic.com/mp3-gratuits/ ou d’add-mp3.com. Si l’on y découvre parfois de véritables talents, l’offre reste restreinte. Les abonnés à l’ADSL de SFR peuvent bénéficier du service Neufbox music : ils ont le droit de télécharger autant de titres qu’ils le souhaitent dans neuf genres musicaux. Ils doivent débourser 4,99 € par mois pour accéder à l’ensemble du catalogue. Attention, les musiques téléchargées ne peuvent être écoutées que pendant la durée de l’abonnement auprès du fournisseur d’accès. Lorsque l’engagement est résilié, tous les morceaux deviennent inexploitables.
Sur beezik.com, l’accès est gratuit après avoir visionné une publicité, mais il vous faut renouveler la licence d’écoute tous les mois, et donc regarder une nouvelle pub.
Pour récupérer définitivement des fichiers musicaux, c’est vers les plates-formes de téléchargement payant que vous devez vous tourner. Le champion du secteur est itunes.apple.com/fr, mais vous pouvez également vous rendre sur fnac.com/telecharger-musique.asp, virginmega.fr ou sur amazon.fr. Des millions de chansons y sont disponibles. Comptez 1 € par titre et de 7 à 10 € par album.

Les films récents, en marge de la légalité

En ce qui concerne les œuvres cinématographiques, le choix est nettement moins large. Il n’existe pas de sites de streaming ou de téléchargement gratuit et légal pour les films récents. Certes, de nombreuses plates-formes (megaupload.com, megavideo.com, rapidshare.com) vous proposent d’en visionner – parfois même des films encore en salle – sans payer le moindre centime, mais ces sites, ou du moins une partie de leur contenu, sont illégaux.
Quant aux œuvres passées dans le domaine public – en France, 70 ans après la mort de l’auteur –, aucun site francophone n’y donne accès. Les amateurs de courts-métrages ont plus de chance : mouviz.com et 6nema.com, sont, pour eux, de véritables mines.
Pour les films récents reste la solution de la vidéo à la demande (VOD ; voir LPP n° 321), proposée par plusieurs dizaines de sites (canalplay.com, glowria.fr, virginmega.fr, tf1vision.com, etc.). Si vous recherchez un film précis, le plus simple consiste à passer par un site annuaire recensant l’ensemble de l’offre (totalvod.com, voirunfilm.com, vodmajors.com). Le prix du visionnage varie suivant les films : une location coûte de 1 à 6 € (vous pouvez regarder le film autant de fois que vous le voulez pendant 48 h) ; un achat, entre 7 et 15 €.

itunes.apple.com/fr : le poids lourd du téléchargement légal

Sur la boutique en ligne d’Apple, accessible à partir de l’application iTunes, 13 millions de titres musicaux sont en vente, de 0,69 à 1,29 €, dont les albums des Beatles, absents des plates-formes concurrentes. Les morceaux téléchargés peuvent être transférés sur un iPod ou un iPhone, gravés sur un CD ou écoutés directement sur un ordinateur (PC ou Mac).

spotify.com : l’autre grand du streaming

Avec un catalogue un peu plus étoffé (10 millions de titres), c’est le grand concurrent de Deezer. Si le morceau que vous cherchez n’est pas sur cette plate-forme, consultez l’autre ! Sur Spotify, la musique ne s’écoute pas directement sur le site : il faut installer une application sur son PC ou son Mac. Les offres payantes sont de même niveau que celles de Deezer.

deezer.com : streaming à la carte

Fort de ses 8 millions de titres, ce site français de streaming compte 15 millions d’utilisateurs. Le catalogue est accessible gratuitement, mais deux formules payantes (4,99 ou 9,99 € par mois) offrent une qualité d’écoute supérieure et, pour la plus onéreuse, la possibilité de télécharger les morceaux (qui restent accessibles le temps de l’abonnement) sur un smartphone ou une tablette.

totalvod.com : toutes les vidéos à la demande

Si le film que vous recherchez est disponible en VOD, TotalVOD vous indiquera sur quelle plate-forme le trouver. Le site indexe aussi des vidéos gratuites issues des programmes diffusés sur les chaînes de télévision.

mouviz.com : court et légal

La Mecque des courts-métrages. Le site héberge d’excellentes créations francophones accessibles gratuitement en streaming. Certains films sont en accès payant : c’est vous qui fixez le prix en donnant ce que vous voulez (à partir de 0,99 €).

Vincent Delfau


Mots-clés :

CINEMA , DROIT D'AUTEUR , INTERNET , MUSIQUE




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Vous aimerez aussi
Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier