Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Copropriété > Bilan : EDF rechigne à changer les vieux compteurs

Bilan : EDF rechigne à changer les vieux compteurs

Bilan : EDF rechigne à changer les vieux compteurs
Décembre 2010
Le Particulier Pratique n° 363, article complet.
Auteur : COUNE (Isabelle)

Votre compteur électrique n’est plus aux normes, et vous craignez qu’il soit dangereux. Le remplacer ressemble à un véritable parcourt du combattant…

Alors que, partout, on nous incite à des travaux de mise aux normes, EDF traîne les pieds pour remplacer les anciens compteurs. Si ERDF, le distributeur, gère les aspects techniques du réseau, rendez-vous doit être pris avec votre fournisseur d’électricité, EDF dans la majorité des cas. Ce dernier ne semble guère motivé. “Mais, madame, il n’est pas nécessaire de changer tous les compteurs qui ne sont pas aux normes, sinon tout Paris aurait déjà brûlé”, a-t-on répondu à une abonnée parisienne.

Un décalage entre les tarifs annoncés et les prix pratiqués

EDF ne paraît pas non plus très bien informé des tarifs. La gratuité promise en boutique lorsque le compteur est vraiment dangereux s’avère rare dans les faits. De même, les 60 € annoncés pour les autres cas (changement pour raisons esthétiques, notamment) se sont transformés en 700 € pour ce propriétaire d’un appartement lors de la visite du technicien d’ERDF. Pour ce dernier, les opérateurs d’EDF sont des commerciaux qui s’avancent sur un terrain qu’ils ne maîtrisent pas. Là, le prix élevé correspondait aux 4 m de fil à tirer dans les parties communes pour le raccordement au compteur dans la cage d’escalier, car les anciennes sections n’étaient plus bonnes.
Autre exemple. Un copropriétaire qui voulait faire remplacer les fils d’arrivée à son compteur, ceux-ci étant encore sous gaine en tissu et encastrés dans des moulures en bois, s’est entendu répondre que l’installation était aux normes de l’année de construction de l’immeuble (1882 !) et que, en conséquence, la prestation serait facturée… 553 € pour 4 m de fil.

Compteur vétuste ou dangereux ?

Selon nos informations, les compteurs électriques ne sont presque jamais jugés dangereux, seule leur vétusté est reconnue. Ainsi, que nos vieux fils cotonnés soient placés dans des moulures suffit à les faire passer de dangereux à vétustes ! Une nuance qui permet à ERDF de se décharger de ses responsabilités. En cas de doute, il est toujours possible de demander une contre-visite, mais qui sera facturée et dont l’aboutissement est incertain.
Même lorsque le compteur est considéré comme dangereux, ce n’est pas gagné pour autant… En réalité, la gestion du dossier varie selon qu’il s’agit d’un appartement ou d’une maison. En habitat individuel, ERDF change l’installation à ses frais. En immeuble collectif, le remplacement du compteur n’est pris en charge par le distributeur que s’il gère les colonnes montantes en régime de concession. La plupart du temps, ce n’est pas le cas, et le copropriétaire doit supporter le coût des travaux. Une entreprise indépendante monte alors un dossier de mise en conformité du branchement, instruit et validé par ERDF (préalable à toute réalisation), qui effectue, à la fin du chantier, une réception des travaux.

Isabelle Coune


Mots-clés :

COMPTEUR DE CHALEUR , COMPTEUR ELECTRIQUE , COPROPRIETE , ELECTRICITE , PRIX , TRAVAUX




Outils pratiques :

Bannière Choix patrimoniaux

Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier