Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Assurances > Développement encouragé des réseaux de soins mutualistes

Développement encouragé des réseaux de soins mutualistes

Développement encouragé des réseaux de soins mutualistes
Décembre 2010
Le Particulier n° 1055, article complet.

Pour éviter que des patients renoncent à l’achat de lunettes ou de prothèses dentaires parce que le montant qui reste à leur charge après remboursement est prohibitif, les pouvoirs publics se montrent de plus en plus favorables au développement des réseaux de professionnels de santé.

Depuis quelques années, les complémentaires santé nouent, en effet, des partenariats avec des opticiens et des chirurgiens-dentistes (parfois des audioprothésistes, voir le n° 1050 du Particulier, p. 66), certains remboursant mieux leurs adhérents lorsqu’ils fréquentent un membre de ce réseau.

Un moyen efficace de baisser les prix

Après l’Autorité de la concurrence, qui voit dans le développement de ces réseaux un moyen d’améliorer la qualité et de faire baisser les prix des soins (avis n° 09-A-46, du 9-9-09), c’est au tour de la Cour des comptes de se prononcer en leur faveur. Dans son rapport sur la Sécurité sociale publié en septembre, la Cour recommande de modifier le Code de la mutualité afin de lever toute ambiguïté sur la possibilité, pour une mutuelle de santé, de mieux rembourser ses assurés lorsqu’ils se sont rendus chez un praticien agréé (voir le n° 1049 du Particulier, p. 24). Dans les faits, quelques mutuelles, comme la MGEN, mais aussi certains contrats d’assureurs relevant du code des assurances (Allianz, Axa, Groupama, MMA…) appliquent cette différence de remboursement. De leur côté, les professionnels de santé s’engagent à respecter un cahier des charges qualitatif et à pratiquer des tarifs raisonnables pour appartenir à ces réseaux.

Les créations se multiplient

Par ailleurs, les réseaux sont en plein développement. Parmi les derniers-nés, Sévéane (1 500 opticiens et 3 900 chirurgiens-dentistes), créé début 2010 pour les assurés de Groupama et de Pro-BTP, et Kalivia (2 500 opticiens), opérationnel depuis novembre pour les adhérents de Malakoff-Médéric et, à partir de janvier 2011, pour ceux d’Harmonies mutuelles. Ils rejoignent des réseaux plus anciens : Carte blanche (Swiss Life, Solly Azar…), Itélis (Axa, Mutuelles Mieux-Être…), MGEN ou Santéclair (Allianz, Ipeca, GMF, Maaf, MMA, MGP…).


Mots-clés :

ASSURANCE MALADIE COMPLEMENTAIRE , MUTUELLE




Outils pratiques :
Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier