Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Consommation > Décryptage : Eisa, des lauriers tressés pur high-tech

Décryptage : Eisa, des lauriers tressés pur high-tech

Décryptage : Eisa, des lauriers tressés pur high-tech
Novembre 2010
Le Particulier Pratique n° 362, article complet.
Auteur : HENRI (Benoit)

Chaque année, l’Eisa (European Imaging and Sound Association) décerne ses awards, ou récompenses, aux meilleurs produits hi-fi et high-tech grand public. Comment et par qui ces prix sont-ils attribués ?

Vous avez certainement déjà aperçu le logo Eisa award sur le packaging d’un produit multimédia (appareil photo numérique, caméscope, chaîne hi-fi, téléviseur…), sans en connaître la signification. Est-ce un outil marketing imaginé par les fabricants pour doper la vente de leurs produits  ? Ce logo est-il réellement un gage de qualité pour le consommateur ?

Un prix attribué par des journaux spécialisés

Les bases de l’Eisa ont été posées en 1982 par cinq rédacteurs en chef de magazines spécialisés dans la photographie, tous originaires de pays européens différents, qui avaient eu l’idée d’élire le meilleur appareil photo de l’année. Mais ce n’est qu’en 1989 que l’Eisa, telle qu’on la connaît aujourd’hui, a vraiment vu le jour, le jury étant alors passé à 15 membres. Actuellement, 50 publications ont rejoint l’association, et une bonne vingtaine de nationalités européennes y sont représentées. Le seul adhérent français est Ronan Loaëc, rédacteur en chef de Chasseur d’images.

Les 60 produits de l’année

Tous les ans, au mois de juin, les membres de l’Eisa se réunissent pour élire les produits de l’année dans différentes catégories et sous-catégories, parmi ceux testés et présentés dans leurs publications. Près de 60 prix sont remis aux constructeurs du secteur chaque été.
Si le matériel photo (reflex, compacts, bridges, imprimantes, objectifs, logiciels de retouche d’image…) reste le domaine de prédilection de l’Eisa, l’association vit avec son temps et s’est ouverte à d’autres familles de produits. C’est ainsi qu’elle récompense désormais : la vidéo (caméscopes, téléviseurs LCD, plasma, led et 3D, lecteurs de DVD et de Blu-ray, vidéoprojecteurs…) ; l’audio et le home cinéma (amplificateurs, enceintes, chaînes hi-fi compactes, platines vinyles, stations d’accueil pour iPod…) ; l’électronique de voiture (autoradios, systèmes de navigation, haut-parleurs, amplificateurs…) ; les appareils mobiles (téléphones portables, tablettes, casques audio, GPS…). Depuis 2005, l’Eisa attribue également un award au téléviseur et au téléphone portable les plus écolos, c’est-à-dire dont les composants se recyclent le mieux.

Une référence pour les utilisateurs comme pour les fabricants

La liste des appareils couronnés par le jury en 2010-2011 est consultable sur le site de l’Eisa (eisa.eu/). Ces récompenses sont très attendues par les fabricants de matériels, car ils peuvent apposer le précieux logo sur l’emballage du produit primé. La réputation de l’association n’étant plus à faire, c’est un vrai point de repère pour le consommateur, mais aussi un véritable coup de pouce pour la vente.

Benoit Henri


Mots-clés :

APPAREIL PHOTO , LOGO , MATERIEL AUDIOVISUEL , ORDINATEUR PORTABLE , TELEPHONE MOBILE




Outils pratiques :

Vous aimerez aussi
Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier