Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Consommation > Lave-vaisselle, les questions avant de plonger

Lave-vaisselle, les questions avant de plonger

Novembre 2010
Le Particulier Pratique n° 362, article complet.
Auteur : COUNE (Isabelle)

Le choix d’un lave-vaisselle est conditionné par la place dont vous disposez dans votre cuisine pour l’intégrer.

Retenez, cependant, qu’un 60 cm sera plus pratique qu’un 45 cm, qui ne peut recevoir ni grandes poêles ni grandes casseroles. Un gain de hauteur joue aussi sur la capacité de la cuve. Les modèles standard vont  de 80 à 87 cm de haut, mais il existe des machines XXL prévues pour s’insérer sous des plans de travail de 90 cm de haut. On gagne ainsi 4 cm de hauteur dans le panier inférieur, ce qui permet d’y caser de grandes assiettes.

Intégrable et insoupçonnable

Nombre de modèles sont déclinés, en posable, intégrable (vous pourrez habiller l’appareil de la porte de votre choix, assortie à vos meubles, mais le bandeau de commandes reste apparent) ou tout intégrable (le bandeau de commandes situé sur la tranche de la porte est invisible). Si vous optez pour un tout intégrable, veillez à ce qu’il soit muni d’un témoin de fonctionnement, sonore ou visuel (une diode qui se reflète sur le sol ou sous le plan de travail, en fonction des modèles) : sans cela, il est difficile de savoir si un programme est lancé, les lave-vaisselle étant de plus en plus silencieux.

Deux ou trois bras plus un

La plupart des machines sont équipées de deux bras d’aspersion rotatifs superposés : l’un asperge le tiroir inférieur ; l’autre, le tiroir supérieur. Un bras supplémentaire, appelé douchette, est parfois suspendu dans le haut de l’enceinte du lave-vaisselle, mais la pression de l’eau est inférieure comparée à celle d’un bras de lavage (qui tourne sous l’effet de la pression de l’eau). Les appareils Miele disposent d’un troisième bras de lavage, dans le tiroir à couverts, tiroir qui libère un quart du panier inférieur et permet d’avoir des lave-vaisselle de 14 couverts.

Échapper à la vapeur

Concernant le séchage, qui se fait par résistances chauffantes, chaque constructeur a sa technologie pour évacuer la vapeur : ventilation, condensation, ou les deux (système Hybrid drying de LG). Enfin, Miele a mis au point un procédé d’ouverture automatique de la porte à la fin du cycle ; Smeg, le turboséchage à expulsion, qui aspire les vapeurs d’eau de la cuve en fin de cycle et les expulse dans la partie inférieure du lave-vaisselle.

Isabelle Coune


Mots-clés :

EQUIPEMENT DOMESTIQUE , LAVE-VAISSELLE




Outils pratiques :

Vous aimerez aussi
Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier